Alpine : L'écart Alonso-Ocon créé par de mauvais réglages

Marcin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine, a révélé que de mauvais réglages étaient à l'origine du récent contraste entre les performances de Fernando Alonso et d'Esteban Ocon.

Alpine : L'écart Alonso-Ocon créé par de mauvais réglages

La différence de rythme au Grand Prix de Russie entre Esteban Ocon, à la traîne, et Fernando Alonso, très performant, a rendu Alpine perplexe. L'écurie française a notamment redouté une "rechute" pour Ocon qui, avant de triompher en Hongrie, avait connu d'énormes difficultés au début de l'été ayant poussé son employeur à remplacer son châssis par un autre.

Cependant, l'enquête réalisée à Enstone dans les jours précédant le Grand Prix de Turquie a révélé que les nouveaux problèmes d'Ocon étaient dus aux réglages de sa monoplace, s'étant progressivement éloignés de ceux d'Alonso.

"Nous avons procédé à quelques vérifications sur la voiture mais la réalité, c'est que les réglages [entre les voitures d'Ocon et d'Alonso] étaient différents en Russie", a expliqué Marcin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine. "Les voitures se sont un peu éloignées concernant les réglages alors qu'elles étaient très similaires lors des courses précédentes. L'analyse réalisée après la course [en Russie] a clairement montré que la direction prise sur la voiture d'Esteban n'était pas la bonne."

"On ne peut pas toujours le voir pendant une course, c'est un peu comme une évolution constante du retour et de la préférence du pilote en se basant sur les données. En fait, on s'en rend compte plus tard, lorsque l'on regarde les réglages des deux voitures. Ceux sur la voiture de Fernando avaient plus de sens du point de vue de la performance."

Budkowski a également indiqué qu'Alpine avait tiré les leçons de cette expérience et qu'à l'avenir, l'équipe ferait plus attention aux différences dans les réglages des deux voitures pour que le scénario du Grand Prix de Russie ne se répète pas.

"C'est un peu dommage de ne s'en rendre compte qu'après le week-end", a-t-il ajouté. "Bien sûr, nous aurions voulu gérer cela d'une meilleure façon, en n'allant pas aussi loin dans cette direction en Russie. C'est quelque chose que nous avons rectifié, c'est malheureux que cela ait affecté la performance d'Esteban."

Mais en dépit du faux pas à Sotchi, Budkowski reste satisfait des performances et de la régularité des deux Alpine depuis le début de l'année. "Que ce soit dans l'extraction de la performance de la voiture ou dans la régularité, je pense que nous faisons du bon travail cette année sur la piste. Est-ce que nous tapons dans le mille chaque week-end avec les deux pilotes ? Bien sûr que non, mais si l'on regarde les statistiques, nous nous trompons moins que d'autres personnes, et cela explique notre régularité dans les points. Le bilan n'est pas parfait mais il reste très bon."

Lire aussi :

partages
commentaires
Red Bull ne va pas négliger le championnat des constructeurs

Article précédent

Red Bull ne va pas négliger le championnat des constructeurs

Article suivant

Tost : Le personnel mécontent d'un calendrier de 23 GP "doit partir"

Tost : Le personnel mécontent d'un calendrier de 23 GP "doit partir"
Charger les commentaires