Alpine : Zhou est la seule chance de la Chine d'ici 15 ans

Le directeur de l'Alpine Academy est convaincu que Guanyu Zhou est le seul espoir de la Chine pour avoir un pilote en Formule 1 dans les 15 prochaines années.

Alpine : Zhou est la seule chance de la Chine d'ici 15 ans

Guanyu Zhou va-t-il devenir le premier pilote chinois à courir en Grand Prix ? S'il convainc pour sa troisième campagne en Formule 2 avec UNI-Virtuosi, c'est bien possible. Zhou reste sur une septième puis une sixième place pour ses deux premières saisons dans l'antichambre de la Formule 1 et aura besoin de performances époustouflantes pour qu'Alpine lui confie un baquet dans l'élite, alors que ses pilotes sont actuellement Fernando Alonso et Esteban Ocon. Ou bien la marque française pourrait placer l'un de ses protégés dans une autre écurie de Formule 1, mais on sait que ça n'a rien de facile…

Lire aussi :

Or, d'après le directeur de l'Alpine Academy, Zhou porte sur ses épaules les espoirs de tout un pays. "Dans le cas de Zhou en particulier, nous avons commencé ce projet il y a trois ans avec l'objectif [qu'il soit prêt pour la F1] d'ici la fin de ses trois ans au sein de l'académie", déclare Mia Sharizman. "Cela a toujours été un projet unique pour cette génération, surtout concernant Zhou, qui vient de Chine. Nous ne verrons jamais un autre pilote chinois dans les 15 ou 20 prochaines années, que ce soit en Formule 3, en Formule 4 ou en Formule 2. Le groupe Renault et Alpine F1 Team sont engagés pour en faire une réalité à l'avenir."

Guanyu Zhou, Renault F1 Team R.S.20

Zhou, qui a déjà piloté la Renault R.S.18 à plusieurs reprises en essais privés, a pour sa part un objectif clair en vue de sa troisième saison en F2 : "Si je peux remporter le titre – nous avons le potentiel – alors je peux être pilote de F1, et je suis prêt à piloter une F1. C'est exactement l'objectif pour cette année : essayer de remporter le titre, être l'un des candidats au titre. Jouer le titre est certainement la clé, mais sinon, finir dans le top 3. On a vu dans le passé que les pilotes qui finissent dans le top 3 en Formule 2 sont en F1 l'année suivante. C'est un championnat de haut niveau pour montrer son potentiel si l'on est capable de le faire, et je pense que j'aurai l'opportunité de passer au niveau supérieur."

Lire aussi :

Le plus important pour Zhou sera d'obtenir les points de Super Licence nécessaires. Il en a déjà 18 grâce aux deux dernières saisons, et sa participation au championnat hivernal de F3 Asie (où il occupe actuellement la deuxième place derrière le tricolore Pierre-Louis Chovet) est bien partie pour lui octroyer 14 unités supplémentaires, si le classement n'évolue pas ce week-end à Abu Dhabi. Il ne lui faudrait alors qu'une septième place en F2 pour atteindre les 40 points accordant ce précieux sésame.

Propos recueillis par Luke Smith 

partages
commentaires

Related video

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

Article précédent

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

Article suivant

Avec Pérez, Red Bull espère un retour à l'ère Verstappen/Ricciardo

Avec Pérez, Red Bull espère un retour à l'ère Verstappen/Ricciardo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel