Formule 1 GP de Belgique

Sortie de piste pour Ocon, élimination en Q2 pour Alpine

En Belgique, Alpine vit un week-end bien compliqué dans les paddocks ainsi que sur la piste. Aucun de ses pilotes n'est parvenu à passer en Q3, la faute à un manque de vitesse, mais aussi à une sortie de piste d'Esteban Ocon dans la deuxième partie des qualifications.

Esteban Ocon, Alpine A523

Force est de constater qu'Alpine vit un week-end agité à Spa-Francorchamps. Pendant les Essais Libres 1 du Grand Prix de Belgique, l'écurie française a annoncé le départ de son directeur Otmar Szafnauer et du directeur sportif Alan Permane, tandis que Pat Fry, Chief Technical Officer des hommes en bleu, va rejoindre Williams. Ces changements sont intervenus quelques jours après le remplacement de Laurent Rossi, PDG d'Alpine.

Cette agitation a peut-être eu raison des performances des pilotes lors de la séance qualificative. En effet, ni Pierre Gasly, 12e, ni Esteban Ocon, 14e, ne sont parvenus à se hisser en Q3. Depuis trois Grands Prix, Alpine subit de plein fouet le regain de performance des McLaren, qui repoussent la firme française en dehors des bons coups.

"Ce n’était pas une journée simple en piste et je suis déçu de manquer la Q3. Les conditions météorologiques ont rendu la séance piégeuse pour tout le monde, mais nous avions fait du bon travail pour passer en Q2", a déclaré Esteban Ocon.

Lire aussi :

Toutefois, le vainqueur du Grand Prix de Hongrie 2021 a été le premier à se faire piéger par la pluie, gâchant ses espoirs de passage en Q3. Cet accident est intervenu au pire moment possible pour le pilote de l'Alpine portant le numéro 31. En effet, Esteban Ocon est allé endommager son aileron avant au moment même ou les pneus tendres commençaient à fonctionner sur la piste encore humide de Spa-Francorchamps. Le Français tentera ce samedi de se rattraper lors de la course sprint.

"Malheureusement, j’ai touché le mur au neuvième virage. Cela a endommagé la voiture et nous n’avons pas pu faire un deuxième tour d’attaque en pneus tendres quand la piste était la plus rapide. Demain, nous aurons une chance de marquer des points avec le sprint, et nous viserons clairement un bon résultat."

Du côté de Pierre Gasly, le constat est sensiblement le même. L'ancien pilote AlphaTauri pointe du doigt le manque de vitesse de l'A523 dans le deuxième secteur du circuit belge.

"Nous n’avons probablement pas entamé notre dernier tour lancé en Q2 dans les meilleures prédispositions, mais même sans cela, nous n’avions pas les réglages pour ce type de conditions et cela se voit dans nos temps. Nous étions assez forts dans le premier secteur, mais nous avons eu du mal dans le deuxième, plus long et plus serré", a affirmé Pierre Gasly.

Il n'exclut cependant pas un retour dans les points lors du Grand Prix de Belgique. "Cela pourrait toutefois être positif d’ici la course de dimanche, où nous chercherons à nous frayer un chemin vers les points."

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Verstappen minimise son altercation radio avec son ingénieur
Article suivant Mercedes évalue "tous les concepts" pour sa F1 2024

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse