Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Le directeur exécutif d'Alpine, Marcin Budkowski, s'attend à ce que l'équipe d'Enstone rebondisse lors du Grand Prix de Russie ce week-end, après une baisse de forme en Italie.

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Fernando Alonso et Esteban Ocon ne se sont qualifiés qu'en 13e et 14e position à Monza, et ont finalement terminé le Grand Prix d'Italie aux huitième et dixième places, bien aidés par les divers problèmes devant. L'équipe a tout de même glané cinq points dans la lutte face à AlphaTauri pour la cinquième place du Championnat du monde constructeurs.

Marcin Budkowski, son directeur exécutif, a déclaré que l'équipe savait à l'avance que Monza serait une piste difficile pour l'A521. "Sotchi sera mieux, pas tout à fait parfait pour nous, mais mieux", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Je pense que nous devrions retrouver le niveau de compétitivité que nous avons eu jusqu'à présent, ce qui signifie se qualifier dans le top 10 et se battre pour un peu plus de points."

"Je pense qu'étant donné nos positions de départ, pour être honnête, deux voitures dans les points [en Italie] était un résultat décent. Monza est un circuit où nous savions que nous allions souffrir, car notre package n'est pas le plus adapté à ce genre de circuits."

"Honnêtement, repartir avec cinq points en poche, avec AlphaTauri qui n'en marque pas, c'est en fait assez correct. Pour nous, c'était assez mouvementé. Donc le fait d'avoir les deux voitures à l'arrivée était vraiment satisfaisant aussi."

Budkowski n'a pas voulu préciser ce qui, de l'aéro ou de l'unité de puissance, était la raison principale de la "méforme" d'Alpine en Italie. "Je ne vais pas me laisser entraîner sur ce terrain parce que je ne pense pas que ce soit juste. Nous avons un package. Nous savons quelles sont ses forces et ses faiblesses, et nous savions que c'était un circuit qui n'était pas vraiment adapté à nos forces et à nos faiblesses."

Lire aussi :

La structure d'Enstone est donc parvenue à limiter la casse puisque, outre AlphaTauri qui est reparti bredouille, l'autre adversaire direct, Aston Martin, n'a inscrit qu'une unité de plus en Lombardie. Une course qui traduit la vision de la saison d'Alpine décrite par Fernando Alonso. "Nous n'avons peut-être pas la voiture pour rivaliser en performance pure avec AlphaTauri ou Aston Martin, mais nous avons l'équipe pour rivaliser avec eux le dimanche et marquer des points."

"Nous allons donc essayer de nous battre jusqu'à la fin pour cette cinquième place au championnat constructeurs, si possible. À cet égard, je pense donc que tout va bien au niveau de l'équipe de course. C'est notre force en tant qu'écurie de marquer des points chaque dimanche."

partages
commentaires
Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo

Article précédent

Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo

Article suivant

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly
Charger les commentaires