Améliorer la F1 est urgent, selon Mackenzie et CVC

partages
Améliorer la F1 est urgent, selon Mackenzie et CVC
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
30 juin 2015 à 12:25

Donald Mackenzie, et David Richards, CEO de Prodrive
Donald Mackenzie
Donald Mackenzie, CVC Capital Partners avec Bernie Ecclestone,
Dietrich Mateschitz, Président et Fondateur de Red Bull lors de la parade des Légendes
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11

Président de CVC Capital Partners, fonds d'investissement qui est le principal actionnaire de la F1 avec 34% des titres, Donald Mackenzie a reconnu le désir d'améliorer la discipline et apportera son soutien aux changements.

Mackenzie a fréquemment été aperçu dans le paddock cette année, alors que les discussions continuent pour trouver comment améliorer le spectacle, et a également participé à la réunion du Groupe Stratégique du 14 mai, où de nombreuses idées ont été évoquées.

Bien que convaincu que les critiques que reçoit la Formule 1 sont injustes, le Britannique reconnaît qu'il est urgent de rendre la discipline plus passionnante pour les fans.

"Je pense que la F1 est bien meilleure que ce que les gens écrivent," affirme Mackenzie pour Motorsport.com. "Mais il est vraiment urgent de faire des améliorations pour que ce soit un sport plus passionnant. Bernie, les équipes et la FIA y travaillent, et j'espère que certaines améliorations arriveront bientôt."

Lire aussi - Qui est Donald Mackenzie, précident de CVC Capital Partners?

Mackenzie concède également que les multiples pénalités de places sur la grille liées aux unités de puissances ne sont pas populaires chez les fans. Au Grand Prix d'Autriche, Fernando Alonso et Jenson Button ont tous deux écopé de 25 places de pénalité sur la grille de départ... pour un plateau de 20 voitures!

"Nous n'aimons pas cela non plus. Cela semble bien injuste que le pilote soit puni pour un mauvais moteur ou pour une casse mécanique. Mais c'est le domaine de la FIA. Je sais qu'il y a de la bonne volonté partout pour voir si nous pouvons rendre ça plus intéressant et passionnant pour les fans."

"Je ne suis pas sûr que le retour des ravitaillements soit l'une des priorités principales. Je pense que nous essayons juste de trouver comment rendre les voitures plus rapides. Ils ont besoin de plus d'essence pour aller plus vite, et quelqu'un a dit que nous pourrions avoir besoin de ravitailler, mais cela n'a jamais été une stratégie."

Red Bull retrouvera le chemin de la victoire

Mackenzie se montre également compréhensif à l'égard de Red Bull, dont le propriétaire Dietrich Mateschitz a vivement exprimé sa déception ces derniers temps, mais est convaincu que l'équipe retrouvera le chemin de la victoire.

"Je pense qu'il est clairement déçu de là où l'équipe se trouve," déclare-t-il. "Mais c'est un bon gars, et je suis sûr qu'ils vont régler les problèmes de l'équipe, et il gagnera à nouveau. Red Bull a besoin d'un meilleur moteur que celui qu'ils ont actuellement, et ce serait génial si Renault pouvait le concevoir. Bernie essaie de leur trouver un meilleur moteur."

Lire aussi - Le Qatar et le propriétaire des Miami Dolphins candidats au rachat de la F1

Quant aux petites équipes, elles se montrent de plus en plus virulentes à l'encontre des instances dirigeantes, attendant une politique de réduction des coûts qui peine à se mettre en place. Mackenzie, lui, ne montre que peu de pitié envers les écuries qui sont en difficulté financière.

"Il y a des contrats, et ils les ont acceptés lorsqu'ils les ont signés," rappelle le Britannique. "C'est toujours énervant lorsque les gens changent d'avis. Nous voulons aider les petites équipes quand nous le pouvons. Nous pouvons réduire les coûts, rendre la F1 plus attirante, et trouver plus de sponsors. Ce serait une bonne chose."

Prochain article Formule 1
Pourquoi ce sont les règles et non les F1 qui déterminent le spectacle

Previous article

Pourquoi ce sont les règles et non les F1 qui déterminent le spectacle

Next article

"Bluff" dans les stands - La FIA va avertir les équipes

"Bluff" dans les stands - La FIA va avertir les équipes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités