Analyse - Comprendre les pénalités sur la grille de départ

À Spa, le record de sanctions sur la grille de départ fait fleurir quelques cheveux blancs sur la tête des fans, qui tentent de comprendre comment se compose la grille de départ.

La pénalité de 105 places pour les pilotes McLaren Jenson Button et Fernando Alonso laissait logiquement penser que personne ne pourrait prendre place derrière eux sur la grille.

En revanche, les pénalités infligées à Romain Grosjean (boite de vitesses), Max Verstappen (moteur) et Kimi Räikkönen (boite de vitesses) sont moins évidentes à comprendre.

Qualifié 14e, Räikkönen partira 16e sur la grille malgré sa sanction de 5 places : un fait qui peut sembler pour le moins étrange.

Pour bien interpréter cela, il faut comprendre comment la FIA travaille afin de déterminer le bon ordre des voitures.

L'ordre des pénalités déterminant

Elle débute son travail sur base du résultat brut des qualifications. Ensuite, et comme c’est le cas depuis plusieurs années déjà, les pénalités sont appliquées selon l’ordre dans lequel les commissaires de la FIA sont informés des sanctions à prendre.

1. Pénalité de Button (25 places)

16e Nasr
18e Alonso
19e Stevens
20e Merhi
42e Button

Qualifié 17e, Jenson Button fut le premier pénalisé de 25 places, ce qui le place théoriquement au 42e rang. Suivent les 30 premières places de pénalités pour Alonso, faisant passer l’Espagnol de la 18e à la 48e position théorique.

2. Pénalité d'Alonso (30 places)

16e Nasr
19e Stevens
20e Merhi
42e Button
48e Alonso

Grosjean fut ensuite pénalisé pour son changement de boite de vitesses, le Français chutant de la quatrième à la neuvième place, derrière Sebastian Vettel.

25 nouvelles places de pénalité interviennent alors pour Button, théoriquement 67e.

3. Pénalité de Button (25 places)

16e Nasr
19e Stevens
20e Merhi
48e Alonso
67e Button

Idem alors pour Alonso, qui devient 73e.

4. Pénalité d'Alonso (25 places)

16e Nasr
19e Stevens
20e Merhi
25e Verstappen
67e Button
73e Alonso

5. Pénalité de Verstappen (10 places)

16e Nasr
19e Stevens
20e Merhi
25e Verstappen
67e Button
73e Alonso

C’est alors que la pénalité de 5 places est infligée à Räikkönen, ce qui le fait passer de la 14e à la 19e position, devant Roberto Merhi, qualifié 20e samedi.

6. Pénalité de Räikkönen (5 places)

16e Nasr
19e Stevens / Raikkonen
20e Merhi
25e Verstappen
67e Button
73e Alonso

Dans l’ordre inverse de la grille, cela donne donc : Alonso (20e) en 73e position, Button (19e) en 67e position, Verstappen (18e) en 25e position, Merhi (17e) en 20e position et Räikkönen (16e) en 19e position.

La grille de départ n’est entérinée que lorsque que toutes les sanctions ont été appliquées, ce qui explique la 16e place de Räikkönen sur la grille de départ ce dimanche.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Équipes McLaren
Type d'article Analyse