Analyse
Formule 1 GP de Monaco

Ce que l'on a appris des planchers Red Bull et Mercedes à Monaco

L'accident de Lewis Hamilton en EL3 lors du Grand Prix de Monaco de F1 a permis au monde entier de bien voir le nouveau plancher de Mercedes, ce qui a donné des indications utiles sur les intentions de l'équipe.

La Red Bull Racing RB19 de Sergio Perez transportée hors du circuit par une grue

Lorsque la Mercedes de Lewis Hamilton a été soulevée dans le ciel de Monaco à la suite de sa collision avec la barrière à Mirabeau en fin d'EL3, tout le monde a eu droit à une vue du dessous de la W14, une zone de la voiture que nous avons rarement l'occasion d'apercevoir.

Le timing de l'incident a été particulièrement gênant pour Mercedes, dont le patron de l'équipe, Toto Wolff, a plaisanté en évoquant une situation tout droit sortie du Cirque du Soleil. En effet, ce week-end, l'équipe inaugurait une série d'améliorations apportées pour redresser la barre, notamment en ce qui concerne le plancher.

Lire aussi :

Ces deux dernières saisons, il était rare de voir le dessous du plancher, car les commissaires de piste évacuaient avec application les voitures accidentées hors de la piste, de sorte qu'il était difficile pour les photographes d'en saisir les moindres détails.

Cependant, les contraintes logistiques et les défis propres aux rues étroites de Monaco nous ont déjà permis de voir la Ferrari, la Mercedes et la Red Bull ce week-end, puisque les trois voitures ont été soulevées par des grues situées à proximité.

Bien que ces images soient très attendues, c'est peut-être leur rareté qui les rend plus attrayantes que ce qu'elles révèlent lorsqu'elles font surface.

Néanmoins, les photos offrent de petits éléments d'information sur la direction prise par les équipes avec ces nouvelles règles, même si nous n'avons pas de cadre de référence par rapport au début de la saison.

Si l'on compare le plancher de Mercedes à celui de Red Bull, qui semble avoir l'un des designs les plus détaillés en la matière, il semble que les choses soient moins compliquées en termes de topologie de surface. En particulier, Red Bull s'est montrée beaucoup plus désireuse de contorsionner le plancher et ses stries afin de micro-gérer le comportement du flux d'air et la distribution de la pression.

La Red Bull de Sergio Pérez après son crash en Q1.

La Red Bull de Sergio Pérez après son crash en Q1.

Cependant, Mercedes a fait des progrès indéniables si l'on compare le design de cette année au plancher de la W13 de l'année dernière. L'écurie s'est inspirée du design de ses rivales, comme la quille dentelée, plutôt que d'utiliser une transition en forme de goutte d'eau vers la structure d'impact, comme c'était le cas auparavant.

Cela permet de gérer efficacement l'expansion dans la section du diffuseur, afin d'améliorer la stabilité de l'écoulement du flux lorsque la hauteur de la voiture change.

Comme pour tous les composants de la voiture, les photos prises samedi du plancher ne sont qu'un instantané. L'ensemble de la voiture est en constante évolution et pourrait être très différent lors de la prochaine épreuve. Le développement des planchers de Red Bull, McLaren et Ferrari la saison dernière en est un excellent exemple.

Le développement du plancher de la Ferrari F1-75.

Le développement du plancher de la Ferrari F1-75.

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Analyse GPS : comment Alonso a perdu la pole à Monaco
Article suivant Mercedes : Les équipes vont "se jeter" sur le plancher de la Red Bull

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse