Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les évolutions de Ferrari au GP du Canada

Ferrari a effectué un spectaculaire bond en avant au cours de l’hiver dernier, et les SF70H arboraient plusieurs nouveautés lors du Grand Prix du Canada.

Le circuit Gilles Villeneuve est essentiellement composé de longues lignes droites entrecoupées de chicanes. Il requiert un niveau d’appui moyen et un excellent freinage. Ferrari a donc produit de nouveaux déflecteurs de pontons, un fond plat révisé et un aileron arrière corrigé.

Déflecteurs de pontons

Fond plat de la Ferrari SF70H
Fond plat de la Ferrari SF70H

Photo de : Giorgio Piola

Nous avons déjà beaucoup parlé de la forme particulière et de la complexité des pontons de la Ferrari, mais peu des déflecteurs qui jouent un rôle important. Au premier coup d’œil, le déflecteur semble être relativement simple, toutefois, l’élément de forme trapézoïdale est fort intéressant, présentant un bord d’attaque relativement large et une paire de persiennes destinées à déplacer le centre de pression. Ce déflecteur est aussi beaucoup plus court que ce que nous avions l’habitude de voir au cours des cinq ou six dernières années.

Comparaison des dérives de la Ferrari SF70H, GP du Canada
Comparaison des dérives de la Ferrari SF70H, GP du Canada

Photo de : Giorgio Piola

Le rebord inférieur des déflecteurs latéraux a été modifié pour le circuit de Montréal. On remarque que l’ouverture située à mi-chemin a été changée, ce qui modifie l’écoulement de l’air.

Le fond plat

Pontons de la Ferrari SF70H
Pontons de la Ferrari SF70H

Photo de : Sutton Motorsport Images

Beaucoup d’efforts sont concentrés sur le développement de la surface arrière du fond plat, car les équipes tentent par tous les moyens de neutraliser les effets négatifs créés par l’écrasement des pneus sous la charge aérodynamique, qui perturbe le travail du diffuseur.

Le fond plat de la plupart des voitures possède des échancrures en forme de ‘L’. Mais celles de la Ferrari sont d’une géométrie, d’un alignement et d’un positionnement différents, ce qui influence beaucoup leur fonctionnement. Il est donc normal de voir Ferrari modifier ces échancrures selon le circuit visité. À Montréal, on note quatre échancrures aux formes un peu différentes ainsi qu’un fente élargie sur le bord de fuite du fond plat.

Cette fente permet de modifier l’écoulement de l’air sur les deux surfaces du fond plat, ce qui change aussi la façon dont l’air percute la surface du pneu, ce qui, en retour, empêche la dispersion de l’air vers le diffuseur.

L’aileron arrière

Comparaison des ailerons arrière de la Ferrari SF70H, GP du Canada
Comparaison des ailerons arrière de la Ferrari SF70H, GP du Canada

Photo de : Giorgio Piola

Ferrari a inauguré un tout nouvel assemblage d’aileron arrière à Montréal qui inclut un plan principal et un volet en forme de cuillère, tel qu’utilisé par Mercedes depuis l’an dernier. Cette forme particulière a obligé les ingénieurs à modifier le support de l’aileron. Celui en forme de cou de cygne a été remplacé par deux piliers qui retiennent l’aileron par le dessous.

Ferrari a aussi modifié les dérives de l’aileron en incorporant une série de persiennes détachées, une solution mise en avant par Toro Rosso l’an dernier. Les fentes latérales ont été abandonnées afin de modifier la forme du vortex créé à l’endroit où les différents gradients de pression frappent la jointure du volet et de la dérive.

Ferrari a aussi réduit son T-wing à un seul élément, peint en noir et non plus en blanc. Ce T-wing génère un peu d’appui, mais change aussi la forme des vortex créés par l’aileron arrière. Le ‘monkey seat’ vu à Monaco, qui génère de l’appui, a été remplacé par la version précédente.

Le volant

Cette vidéo montre les changements apportés au volant pour la saison 2017. On note que deux molettes de réglages ont été changées de place, et sont désormais situées sur la face du volant. On peut aussi voir quelques personnalisations, comme la nouvelle palette d’embrayage du volant de Sebastian Vettel, destinée à améliorer ses départs.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola