Analyse technique - Les évolutions Williams et l'ailette "illégale"

L'équipe Williams a intrigué cette semaine lors des essais privés en Autriche, en raison de sa nouvelle ailette "illégale", conçue afin de permettre à Massa et Bottas de se rapprocher des meilleurs. Giorgio Piola analyse les évolutions de l'équipe de Grove.

Williams semble à présent en bonne voie, grâce à un programme aérodynamique très agressif qui a abouti sur un certain nombre de changements survenus la semaine dernière.

Si certaines pièces testées cette semaine, comme la fameuse ailette devant la roue arrière, ne pourront jamais voir le jour en Grand Prix, les développements apportés à Spielberg devraient permettre à Williams de progresser encore durant les prochaines courses.

Rob Smedley, Responsable de la Performance, estime que les évolutions analysées ci-dessous pourraient très bien convenir au milieu des courbes rapides de Silverstone.

"Nous avons ajouté de l'appui en Autriche mais il nous sera davantage utile à Silverstone, qui en exige bien plus," a confié Smedley après que Felipe Massa a terminé la course sur le podium dimanche dernier.

"Nous avons pu constater ce à quoi nous nous attendions, et nous pensons que cela sera encore mieux en Grande-Bretagne. Il ne s'agit pas de grands changements, tout cela est très progressif. Nous ne nous attendons pas à ce qu'ils nous fassent gagner des courses mais nous espérons simplement nous rapprocher des deux équipes de tête."

Analysons à présent les évolutions apportées par Williams.

Aileron arrière

Williams new wing, with old wing inset photo
L'ancien et le nouvel aileron de la Williams

Photo : Giorgio Piola

Le changement le plus évident concerne l'arrière de la voiture, muni d'un nouvel aileron.

Williams a rencontré quelques problèmes cette saison avec le DRS, ce qui explique le retour du Monkey Seat lors des dernières course afin de favoriser l'équilibre aérodynamique.

Le nouvel aileron dispose de flancs plus rectangulaires (l'ancienne version étant visible dans l'encadré), avec une coupe en forme de V sur l'étage supérieur.

Des ailettes arrondies

Williams vane detail
La nouvelle ailette Williams

Photo : Giorgio Piola

Le niveau de détail aujourd'hui atteint par les équipes est incroyable, et Williams le démontre en révisant l'angle des ailettes présentes sur les déflecteurs devant les pontons.

La nouvelle version est plus inclinée, plus arrondie, tandis que l'ancienne (en médaillon) était verticale. Cela permet d'améliorer le flux d'air sur un domaine clé de la voiture.

L'ailette devant la roue arrière

Susie Wolff, Williams FW37 Development Driver running a winglet in front of the rear wheel
Susie Wolff, pilote de développement Williams FW37 avec une ailette devant les roues arrières

XPB Images

Lors de la première journée des essais privés en Autriche, Williams a fait sensation en munissant sa FW37 d'une ailette placée juste devant les roues arrière.

Une vérification rapide du règlement a permis de constater que celle-ci était illégale, puisqu'il est interdit de placer un élément de carrosserie devant les roues arrière.

 

FIA's 1997 regulations outlawed aerodynamic device locations
Illustration du règlement de la FIA concernant l'environnement des roues arrière

Photo : Giorgio Piola

Même si le règlement a été révisé depuis lors, précisant entre autres la limitation en hauteur des éléments proches de la roue arrière, le principe est toujours le même : le règlement interdit la création d'éléments renforçant l'appui aérodynamique.

Cette ailette est donc parfaitement illégale en course, mais les équipes sont autorisées à employer tous les éléments dont ils disposent lors d'essais, à condition qu'ils soient conformes aux normes de sécurité en vigueur.

Il a été confirmé depuis lors que Williams ne souhaitait pas introduire cette pièce lors des week-ends de Grand Prix. L'objectif est simplement de mieux analyser l'appui ou le flux d'air à l'arrière de la voiture.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Analyse
Tags piola