Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Andretti veut "ouvrir la voie" aux pilotes américains en F1

Michael Andretti souhaite "ouvrir la voie" de la F1 pour les pilotes américains, si son projet d'écurie s'avère possible.

Michael Andretti, Mario Andretti, et Zak Brown, directeur exécutif, McLaren

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Depuis cet hiver, il s'agit de l'un des sujets majeurs dans les discussions au sein du paddock. Andretti souhaite rejoindre la F1 à partir de 2024 en tant que 11e équipe, après avoir vu son offre d'acquisition de Sauber, qui exploite l'équipe Alfa Romeo, échouer à la fin de l'année dernière. Bien que la FIA n'ait pas encore ouvert la procédure officielle pour que de nouvelles équipes rejoignent la F1, Michael Andretti (fils du champion du monde 1978 Mario) était à Miami pour essayer d'obtenir le soutien nécessaire pour son offre, en tenant des réunions avec la FIA, la F1 et d'autres patrons d'équipe.

Mais la réaction des teams actuellement en place est restée tiède, car ces derniers craignent qu'une 11e équipe ne dilue la distribution des droits et ne perturbe la stabilité actuelle du plateau de dix formations. Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a notamment déclaré qu'il pensait qu'un pilote américain serait plus efficace pour la croissance de la F1 aux États-Unis que l'ajout d'une équipe américaine sous la forme d'Andretti, qui est déjà présente en IndyCar, Indy Lights, Formule E, Extreme E et Supercars.

Andretti ne partage bien sûr pas l'avis du Britannique, estimant que seule sa nouvelle équipe offrirait aux pilotes américains l'opportunité dont ils ont besoin pour entrer en F1. "Nous voulons être une équipe américaine qui permet aux pilotes américains de se développer à l'avenir", déclare celui qui a lui-même porté les couleurs de son pays en F1. "Il n'y a personne là-bas qui fait cela. C'est là que nous voulons être. Il n'y a pas de voie légitime pour un pilote américain pour entrer en F1. Il n'y en a tout simplement pas. Nous voulons ouvrir la voie vers la F1."

Si l'offre d'Andretti pour prendre le contrôle de Sauber avait été acceptée, le plan aurait été de placer son pilote IndyCar Colton Herta dans l'un des baquets. Herta a fait quelques essais dans le simulateur de l'écurie, à Hinwil, et était pressenti pour une apparition lors d'essais libres en fin de saison 2021, avant que l'accord ne tombe finalement à l'eau.

Andretti reste déterminé à faire de Herta l'un de ses pilotes, le qualifiant de "parfait exemple" d'un Américain qui devrait déjà être en F1. "Il devrait être en F1 en ce moment, il a ce talent, mais [ses soutiens] n'avaient plus d'argent, alors ils sont revenus aux États-Unis", explique Andretti. "Il a donc suivi la voie [américaine]. Je veux faire en sorte que nous puissions faire sortir des enfants du karting et leur ouvrir la voie, et s'ils sont assez bons, ils pourront, avec un peu de chance, aller en Formule 1, et nous aurons l'équipe pour le faire. Il y aura cet accord légitime."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Les pilotes mitigés sur le report du départ à Monaco
Article suivant Hamilton prie pour être libéré du marsouinage : "Je n'en peux plus"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse