Apple iCar - Mythe ou ambitieux projet en devenir?

Dans sa quête de marché global, Apple ne souhaite plus se limiter à l'innovation sur les systèmes embarqués d'infotainment proposés dans certaines automobiles

Dans sa quête de marché global, Apple ne souhaite plus se limiter à l'innovation sur les systèmes embarqués d'infotainment proposés dans certaines automobiles. Le géant californien travaille en effet sur la mobilité de demain, et selon le très sérieux Wall Street Journal, un futur dans le monde de l'automobile approche à grands pas pour la marque à la pomme.

Le projet baptisé "Titan" est un secret industriel jalousement gardé mais qui fait désormais de plus en plus parler : en effet, ce sont maintenant des centaines de personnes qui travaillent activement dessus au sein d'Apple. Le projet en question? Il s'agirait d'un véhicule automobile électrique, au sujet duquel il est même justifié de se demander s'il n'est pas

autonome

, à l'image de ce qui est activement en cours de développement chez Google.

--
LIRE AUSSI -

Mercedes planche dur sur la voiture autonome

--

Le véhicule en question ressemblerait selon des fuites à un minivan épuré, sur lequel il y a fort à parier que beaucoup d'efforts de design sont consentis. Steve Zadesky, vice-président Apple du design produit, a auparavant œuvré chez Ford, et mènerait le groupe de travail en charge du projet Titan. Au mois de septembre dernier, la compagnie a débauché Johann Jungwirth de chez Mercedes-Benz et des rencontres ont eu lieu avec Magna Steyr en Autriche; une compagnie considérée comme une précieuse mine d'information en ce qui concerne le processus de production automobile et de recherche de partenaires et fournisseurs.

Alors, bientôt une iCar? Ce n'est pas la première fois que la rumeur apparait ces dernières années, mais rarement celle-ci a-t-elle pris tant de consistance dans la Silicon Valley.

Difficile pour Apple de cacher le fait que de nombreux échanges ont lieu avec de nombreux interlocuteurs du monde de l'automobile récemment. Par ailleurs, les débauchages vont bon train chez le pionnier du supercar électrique qu'est Tesla : la société californienne fait face à des chasseurs de tête qui travaillent pour Apple et qui font monter les enchères de manière agressive pour s'allouer les services des personnes les plus réputées dans le domaine de l'automobile électrique en Californie…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités