Après le décès de Bianchi, le GPDA promet de ne "jamais se relâcher"

Le GPDA, Association des Pilotes de Grand Prix, a officiellement réagi ce samedi à l’annonce du décès de Jules Bianchi. A travers son communiqué, son président Alexander Wurz s’est exprimé au nom des pilotes qui en sont membres. 

Au-delà de l’émotion évidente, le GPDA a tenu à rappeler son rôle influent et nécessaire en matière de sécurité, afin de constamment apporter des améliorations sur les circuits. Alors que l’accident dont Jules Bianchi a été victime a déclenché une polémique en octobre dernier au Grand Prix du Japon, une enquête avait été menée à la demande de la FIA, avec à la clé un rapport détaillé. 

"La Formule 1 a perdu un immense talent, un homme formidable et un grand ami aujourd’hui", regrette le GPDA dans un communiqué. "21 ans après les décès d’Ayrton Senna et Roland Ratzenberger, nous avons maintenant perdu Jules, qui est mort des conséquences directes d’un accident en piste."

"C’est dans des moments comme celui-ci que l’on nous rappelle brutalement à quel point la course automobile reste dangereuse. En dépit des progrès considérables, nous, les pilotes de Grand Prix, devons à la communauté de la course automobile, à ceux que nous avons perdus et à Jules, sa famille et ses amis, de ne jamais nous relâcher pour améliorer la sécurité."

"Nos sincères condoléances vont à la famille de Jules et à ses amis."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags gpda, reaction, sécurité