Après son crash, Palmer aura un nouveau châssis à Montréal

Jolyon Palmer disposera d'un nouveau châssis à l'occasion du GP du Canada après avoir endommagé le sien lors de sa sortie de piste à Monte-Carlo.

Après son crash, Palmer aura un nouveau châssis à Montréal
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 contraint à l'abandon après un accident
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 contraint à l'abandon après un accident
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 contraint à l'abandon après un accident
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team, et Julien Simon-Chautemps, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16

Le Britannique a connu le premier abandon du Grand Prix de Monaco, au moment du départ lancé qui a suivi la voiture de sécurité initiale. Dans la ligne droite des stands, au 7e tour, il a perdu le contrôle de la Renault R.S.16 et est allé percuter le rail à gauche de la piste avant de heurter les TecPro de l'échappatoire de San Devote.

S'il est sorti indemne de son accident impressionnant, son châssis ne peut pas dire la même chose puisqu'il devra être remplacé pour le Grand Prix du Canada. "L'incident de Jolyon signifie que nous utiliserons un nouveau châssis à Montréal", explique ainsi Nick Chester, le directeur technique châssis de la structure d'Enstone.

"La voiture a heurté les barrières assez durement avec un angle oblique qui a endommagé l'avant du châssis et comme nous avons un nouveau châssis disponible, il fait sens de l'introduire. Heureusement, il était assez loin dans sa construction donc nous avions seulement besoin de réaliser l'installation du réservoir d'essence et le câblage pour être prêt pour le Canada."

Des bleus sur les pieds

Jolyon Palmer a aussi révélé qu'il souffrait légèrement des pieds où il s'était fait quelques bleus en plus d'une belle frayeur. "Nous avons regardé les données et il semble qu'il y avait moins d'adhérence quand j'ai franchi les lignes blanches du passage piéton, ce qui a fait que mes roues ont patiné car j'accélérais."

"La voiture est parti de côté et j'ai heurté les barrières. C'était juste le mauvais endroit au mauvais moment. J'ai eu quelques bleus sur mes pieds donc c'est juste mon ego et la voiture qui ont souffert."

Le pilote au n°30 disposera aussi au Canada de la nouvelle spécification du moteur Renault qui n'était disponible que pour Kevin Magnussen à Monaco.

L'accident de Jolyon Palmer

partages
commentaires
Le "plan A" de Maldonado est de revenir en F1

Article précédent

Le "plan A" de Maldonado est de revenir en F1

Article suivant

Red Bull avait besoin de Verstappen pour battre Mercedes, affirme Berger

Red Bull avait besoin de Verstappen pour battre Mercedes, affirme Berger
Charger les commentaires