Pourquoi les critiques du GP d'Arabie saoudite doivent changer d'approche
Prime

Pourquoi les critiques du GP d'Arabie saoudite doivent changer d'approche

Par :

La Formule 1 visite de nombreuses destinations "à problèmes", mais l'annonce de la course en Arabie saoudite a entraîné une pluie de protestations. Mais est-il vraiment surprenant qu'une discipline dirigée par des capitalistes et brassant des millions de dollars aille là où l'argent se trouve ?

Nous vivons dans un monde imparfait, donc même si la nouvelle de la tenue d'une course de Formule 1 en Arabie saoudite à l'automne prochain a occasionné une nuée de protestations sur les plateformes de réseaux sociaux, il convient de s'arrêter pour réfléchir au passé du championnat avant de claquer la porte sur son avenir.

Les médias aiment les bonnes histoires où des dirigeants cupides aspirent l'argent provenant de régimes corrompus. Cela fait de beaux titres et de la prose sarcastique, sans toutefois évoquer le fait que le management de la Formule 1 doit trouver l'argent pour le championnat et ses équipes quelque part. Les poches d'Imola et de Portimão sont vides.

partages
commentaires
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Sainz s'attend à voir Ferrari retomber dans la hiérarchie

Ferrari reste sur deux pole positions consécutives avec Charles Leclerc, mais son coéquipier Carlos Sainz n'est pas optimiste quant aux chances de la Scuderia au Grand Prix de France.

Leclerc s'est senti "assez bête" après ses prédictions de Bakou

Charles Leclerc ne s'attend pas à être aux avant-postes au Grand Prix de France mais espère une autre issue.

Mazepin ne regrette pas sa manœuvre litigieuse sur Schumacher

S'il a présenté ses excuses à Mick Schumacher pour faire preuve de bonne volonté, Nikita Mazepin ne regrette pas l'incident qui s'est produit entre les deux pilotes Haas à Bakou.

Le GP de France F1 à suivre en streaming live sur Motorsport.com

Grâce au Groupe Canal+, Motorsport.com vous offrira l'opportunité de suivre en direct vidéo et gratuitement la course du Grand Prix de France de Formule 1 qui se tiendra ce dimanche 20 juin à partir de 15h00.

Mercedes a modifié le "bouton magique" de Hamilton après Bakou

Mercedes a installé une "coiffe" sur le "bouton magique" du volant de Lewis Hamilton, une solution de "court terme" à la suite de l'incident du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Bottas sur les rumeurs : C'est "juste pour les clics"

L'avenir de Valtteri Bottas chez Mercedes semble être menacé, mais le principal intéressé refuse de se laisser décontenancer par les rumeurs.

Verstappen : Pirelli ne peut pas "faire porter le chapeau" aux équipes

Max Verstappen estime que Pirelli ne peut pas rejeter la faute des crevaisons du GP d'Azerbaïdjan sur Red Bull et Aston Martin.

Hamilton est "fier" que Wolff reste à la tête de Mercedes

Article précédent

Hamilton est "fier" que Wolff reste à la tête de Mercedes

Article suivant

Les 33 Champions du monde de l'Histoire de la Formule 1

Les 33 Champions du monde de l'Histoire de la Formule 1
Charger les commentaires