Archives - Quand Minardi passait un savon à Gianmaria Bruni

L’histoire du GP des USA 2005 est tristement connue : avec seulement 6 voitures équipées des pneus Bridgestone au départ de la course, la triste mascarade de course, le dimanche, enterra profondément l’amour déjà discutable des fans américains de...

L’histoire du GP des USA 2005 est tristement connue : avec seulement 6 voitures équipées des pneus Bridgestone au départ de la course, la triste mascarade de course, le dimanche, enterra profondément l’amour déjà discutable des fans américains de Formule 1 pendant de longues années. Ce jour-là, les deux Minardi avaient bouclé la course dans les points, signant la 5ème et 6ème position.

Mais en 2004, le tracé réussit également à la vaillante petite Scuderia, cette fois à la régulière. C’est en 8ème position que le Hongrois Zsolt Baumgartner avait franchi la ligne d’arrivée, synonyme de dernier point mis en jeu, grâce à un abandon tardif de la Sauber de Giancarlo Fisichella.

Pourtant, après la course, Paul Stoddart, patron de l’équipe, avait poussé un bon coup de gueule comme il en avait le secret : même si le résultat de la course était le meilleur depuis les points collectés par Mark Webber lors du GP d’Australie 2002, Stoddart estimait que Gianmaria Bruni, son autre pilote accidenté au premier tour, était celui qui aurait dû collecter ce résultat.

« La différence entre nos deux pilotes est que Zsolt termine les courses », avait-il alors éructé. « Si vous ne ramenez jamais la voiture à la maison, vous n’allez jamais marquer de point. Zsolt écoute sa voiture et c’est un travailleur. Gimmi a été malchanceux aujourd’hui, mais la voiture n’avait pas besoin d’être arrêtée. Elle était pleinement capable de continuer ».

« S’il avait continué, il se serait battu pour ce point. Le plus grand perdant est donc Gimmi. Personne plus que lui ne sait qu’il aurait pu prendre ce point ».

Pour Stoddart, Bruni avait été trop prompt à abandonner alors que sa monoplace ne souffrait d’aucun vice pouvant altérer le reste de sa course. « C’est quelque chose dont le team devra discuter avec lui, mais ce n’est pas la première fois que la voiture aurait pu continuer cette année », concluait Stoddart en maugréant.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Mark Webber , Gianmaria Bruni , Paul Stoddart , Zsolt Baumgartner
Équipes Sauber
Type d'article Actualités