Arrivabene s'excuse après avoir critiqué la stratégie de Ferrari

Maurizio Arrivabene s’est excusé auprès de son équipe pour avoir à tort critiqué la stratégie du Grand Prix du Canada et a regretté sa réaction à chaud devant les caméras de télévision.

Arrivabene s'excuse après avoir critiqué la stratégie de Ferrari
Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari sur le podium
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H mène au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H mène au départ alors que Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid revient en piste
Sebastian Vettel, Ferrari sur le podium
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H entre dans le parc fermé

Le directeur de Ferrari a déclaré sur Sky Sports à chaud que la stratégie à deux arrêts était une erreur de la part de la Scuderia après la victoire en un seul arrêt de Lewis Hamilton.

"Nous avons surestimé la dégradation des pneus", avait-il déclaré. "C’est pourquoi nous avons fait rentrer [Vettel] et c’était la mauvaise décision. Nous ne devons pas rendre l’histoire plus grosse qu’elle n’est. Aujourd’hui nous avons fait une erreur."

Mais, après analyse détaillée de la course, Arrivabene est arrivé à la conclusion que Ferrari n’avait rien fait de mal et que c’est la capacité de Hamilton à prendre soin de ses pneus qui les a surpris.

"Je dois m’excuser auprès de l’équipe, parce que juste après la course, Sky TV m’a sauté dessus et m’a dit : ‘qui est le gars qui a fait une erreur sur la stratégie ?’ En premier lieu, dans mon rôle, je n’ai à donner le nom de personne et, si, si, s’il y une erreur, cette erreur est sur mes épaules et pas celles de l’équipe."

"Ayant dit cela, la question est : qu’en est-il de la stratégie ? Il est assez clair que seuls deux pilotes faisaient un arrêt : l'un était Valtteri Bottas et l’autre Hamilton. Nous n’avions pas prédit que Hamilton serait capable d’aller au bout."

De retour dans le jeu

L’Italien estime que, globalement, son écurie a connu un week-end encourageant avec une belle performance en qualifications et un début de course très bon. "J’étais vraiment aux anges quand j’ai vu le départ de Seb. C’était un des meilleurs départs que j’ai vu en F1."

"J’étais vraiment heureux que nous attaquions fort et je pense que le travail que nous avons débuté juste après Monaco commence à payer. Nous comprenons mieux la voiture et nous travaillons pendant le week-end de course d’une façon nous permettant de trouver le bon équilibre. Et c’est en train de payer, parce que c’était une course intéressante."

"Nous devons faire plus et plus et plus, mais nous devons continuer comme cela et être positifs, positifs, positifs. Quand vous sentez l’odeur de la victoire autour de vous, vous êtes un peu nerveux et déçu juste après la course, comme cela m’est arrivé, mais je pense que l’équipe a fait un super boulot. Je dois dire que je suis heureux."

Le résumé du GP du Canada

partages
commentaires
Renault - Un travail et des progrès pas concrétisés à Montréal

Article précédent

Renault - Un travail et des progrès pas concrétisés à Montréal

Article suivant

Vandoorne - "Mon but est d’être en F1 en 2017"

Vandoorne - "Mon but est d’être en F1 en 2017"
Charger les commentaires