Arrivabene voit du positif dans la 3e place de Vettel

Même si les SF15-T n’ont pas pu rivaliser avec les Mercedes W06 sur le circuit de Suzuka dimanche, l’écurie Ferrari est satisfaite des améliorations apportées à sa monoplace.

Vainqueur dans les rues de Singapour il y a de cela une semaine, Sebastian Vettel n’a pu faire mieux qu’une troisième place au Japon, terminant derrière Lewis Hamilton et Nico Rosberg aux commandes des Mercedes.

Même s’il s’agit d’un résultat en demie teinte, le patron des Rouges, Maurizio Arrivabene, se concentre sur les éléments positifs.

Arrivabene croit que le fait que les Ferrari aient été les rivales les plus sérieuses de Mercedes sur le circuit urbain à gros appuis aérodynamiques de Singapour, puis sur le rapide tracé de Suzuka démontre le formidable travail de développement effectué par Ferrari depuis Silverstone.

Quand vous ne gagnez pas, vous êtes inévitablement déçu”, a-t-il déclaré. “C’est normal. Mais le véritable point de comparaison pour nous n’est pas Singapour, mais Silverstone.

“Si vous constatez l’écart qui nous séparait [de Mercedes] à Silverstone et l’écart qui nous sépare ici, vous constaterez qu’il a beaucoup diminué, ce qui signifie que nous avons beaucoup progressé”, explique Arrivebene.

“Comme je l’ai affirmé à de nombreuses reprises, il existe des circuits, comme Suzuka, qui ne conviennent pas à notre voiture. Je dois admettre qu’après Monza, le moteur révisé nous a beaucoup aidé, mais comme vous le savez, la voiture est à peu près la même.

“Je suis très fier du travail effectué par tous nos ingénieurs, tous les membres de l’équipe, et surtout par les gens du département des moteurs”.

Un peu de chance est essentielle

Maintenant que Sebastian Vettel a glissé à 59 points de Lewis Hamilton avec six courses à disputer, il est évident que les chances de titre sont devenues bien minces pour Ferrari.

Toutefois, Arrivebene sait que l’écurie n’a rien à gagner en jetant la serviette. Il croit que la chance pourrait peut-être tourner en faveur de son écurie.

Interrogé à savoir quels étaient ses sentiments face au titre 2015, Arrivebene a répondu : “Quand vous gagnez au loto, vous devenez un millionnaire.

“Il faut être chanceux pour gagner au loto. Si nous sommes chanceux, alors oui, nous pourrions gagner. Mais il nous faudrait être incroyablement chanceux”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags arrivabene, f1, ferrari, singapour