L'aspiration de Pérez a offert "un ou deux dixièmes" à Verstappen

Max Verstappen aurait-il décroché la pole position à Abu Dhabi sans l'aspiration de Sergio Pérez ? Red Bull le pense.

L'aspiration de Pérez a offert "un ou deux dixièmes" à Verstappen

Un élément très important mais pas totalement décisif. C'est ainsi que Red Bull Racing juge l'aspiration donnée par Sergio Pérez à Max Verstappen lors des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le Mexicain a joué les équipiers modèles en se positionnant au mieux devant son chef de file dans la longue ligne droite de retour du circuit de Yas Marina, avant de s'écarter au bon moment pour ne pas le gêner tout en lui ayant fait gagner un peu de vitesse de pointe.

Pour Verstappen, cette première tentative de tour rapide en Q3 aura été la bonne, assommant un Lewis Hamilton à qui tout le monde promettait la pole position à l'issue des essais libres. Distancé d'une demi-seconde, le pilote Mercedes s'est ensuite rapproché à 0"371 au terme d'une deuxième tentative qui n'a pas suffi. De cet écart, il y en aurait la moitié à attribuer au phénomène d'aspiration si l'on en croit Christian Horner, subjugué par la performance de Verstappen et ravi de l'esprit d'équipe dont a fait preuve Pérez.

"Je pense que c'est l'un des meilleurs tours de Max cette année", se réjouit le directeur de Red Bull Racing au micro de Sky Sports. "L'aspiration, même sur le tour suivant où nous lui avons dit de lâcher, et où il a égalé le chrono, valait probablement un ou deux dixièmes, pas une demi-seconde. Et vous savez, son dernier secteur, quand on regarde le niveau d'appui qu'il a, c'est dément. C'est absolument dément."

"Je pense que Max a tout donné, il pilote en y mettant tout son cœur, il a tout donné dans cette séance. Checo a été le coéquipier dévoué, il a sacrifié un tour optimal pour permettre à son coéquipier cette performance. Et je crois que l'on ne peut pas demander plus. Ils l'ont mis en pole. Maintenant, nous devons essayer de convertir ça demain."

Acteur principal de ce jeu d'aspiration, Pérez est heureux d'avoir pu donner un coup de main à son leader dans un exercice parfois plus périlleux qu'il n'y paraît. Il regrette toutefois d'avoir perdu la troisième place sur la grille de départ au profit de Lando Norris.

"Nous savions que nous n'avions aucune chance de faire face à la Mercedes", explique-t-il. "Alors oui, c'était un excellent travail d'équipe. Je crois que ça a parfaitement fonctionné. Je pense que si nous réessayons, ça se passera probablement mal. Mais heureusement, tout a fonctionné. Je suis très heureux pour Max, d'avoir réussi à le soutenir et oui, j'ai de l'espoir pour demain. J'aurais aimé être troisième, je pense avoir perdu [cette place] dans le dernier virage, mais ça reste quand même un excellent résultat d'équipe."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton ne pouvait pas "rivaliser" avec le temps de Verstappen
Article précédent

Hamilton ne pouvait pas "rivaliser" avec le temps de Verstappen

Article suivant

Ross Brawn devrait quitter la F1 en 2022

Ross Brawn devrait quitter la F1 en 2022
Charger les commentaires