Assèchement de la grille : la FIA durcit le ton

partages
commentaires
Assèchement de la grille : la FIA durcit le ton
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 oct. 2017 à 05:20

Après la controverse du Grand Prix de Malaisie, la FIA a indiqué aux écuries qu'il leur était formellement interdit d'assécher les emplacements sur la grille de départ en cas de piste humide.

À l'issue de la course à Sepang, Force India avait manifesté son mécontentement après avoir vu plusieurs équipes utiliser des ventilateurs afin d'assécher leur emplacement sur la grille de départ. La pluie s'était abattue sur le tracé malaisien quelques heures avant la course. 

Il s'agit d'une infraction à l'article 22.3 du Règlement Sportif de la Formule 1, qui stipule : "Les concurrents ne sont pas autorisés à essayer de modifier le niveau d'adhérence de toute partie de la surface de la piste autrement qu'en pilotant".

Les équipes ayant contrevenu à cette règle ont été averties à Sepang pour qu'elles cessent cette pratique, mais l'incident n'a pas été notifié aux commissaires sportifs, considérant qu'il ne s'agissait pas d'une infraction suffisamment sérieuse.

Il y a également eu une certaine confusion sur le sujet puisque l'année dernière, la FIA avait autorisé les équipes à utiliser leur matériel pour assécher la grille de départ lors du Grand Prix du Japon, leur donnant l'impression que la tolérance existait encore.

Afin de clarifier la situation, la FIA a indiqué qu'elles n'étaient désormais plus autorisées à le faire. Il pourrait toutefois y avoir des exceptions, si la FIA juge cela nécessaire, mais il s'agira à chaque fois d'une décision prise au cas par cas et toutes les équipes seront alors informées.

En dépit de cet éclaircissement, la frustration persiste chez Force India, où le directeur des opérations Otmar Szafanauer a prévenu qu'il ne laisserait pas passer un autre cas de ce genre. "Peut-être que la prochaine fois nous porterons réclamation", lâche-t-il. "Nous retirerons le dossier des mains des gens qui sont ici pour le mettre dans celles des commissaires et, si nécessaire, dans celles de la Cour d'Appel. S'il n'y a pas de sanction, alors il n'y a pas d'incitation à ne pas le faire de nouveau."

Prochain article Formule 1
Les pilotes utiliseront des gants biométriques en 2018

Previous article

Les pilotes utiliseront des gants biométriques en 2018

Next article

La grille de départ du Grand Prix du Japon

La grille de départ du Grand Prix du Japon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités