Assen s'apprête à revenir à la charge pour le GP des Pays-Bas

partages
commentaires
Assen s'apprête à revenir à la charge pour le GP des Pays-Bas
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
2 avr. 2019 à 11:35

La Netherlands Grand Prix Foundation espère reprendre les négociations avec la FOM concernant un potentiel Grand Prix organisé sur le Circuit d'Assen, maintenant que la période d'exclusivité des discussions avec Zandvoort est terminée.

Selon le promoteur désigné pour l'organisation d'une course de F1 sur le légendaire tracé de MotoGP, tout est en place pour signer un accord pour 2020 si Zandvoort n'est pas en capacité de conclure une entente. Cela intervient après la fin, dimanche dernier, d'une période d'exclusivité négociée par la piste qui a déjà accueilli le Championnat du monde.

Interrogé par Motorsport.com sur la question de savoir s'il avait déjà repris contact avec la FOM, Lee van Dam, promoteur d'Assen, a répondu : "Pas encore, mais ça va être le cas. Nous allons nous rencontrer jeudi et ensuite nous verrons quelle sera notre prochaine étape. Mais nous savons que nous pouvons nous remettre au travail. Il y a peut-être encore des chances de faire venir la F1 à Assen."

Lire aussi :

Van Dam pense que l'absence de commentaire de la Formule 1 au sujet d'une potentielle course à Zandvoort est un bon signe pour les chances d'Assen. "Pour moi, personnellement, ça veut dire quelque chose. Je pense que si un accord était conclu, ils l'auraient annoncé, comme ils l'ont fait il y a quelques mois avec le Vietnam."

"Ils étaient très fiers qu'un contrat ait été signé et ont immédiatement fait une annonce. J'ai la sensation que Zandvoort n'a pas encore conclu d'accord, et tant que que rien n'a été finalisé, nous avons des chances."

Zandvoort est préféré à Assen pour des raisons historiques, la piste située à l'ouest d'Amsterdam ayant accueilli des Grands Prix entre 1952 et 1985. La FOM a accepté une période d'exclusivité des négociations pour aider Zandvoort à trouver le financement nécessaire pour la tenue d'une épreuve. Malgré cela, la Netherlands Grand Prix Foundation a poursuivi son travail sur le projet F1 au cours des derniers mois.

Lire aussi :

Van Dam d'ajouter : "[On a travaillé] à fond. Nous avons un business plan complet en place, le TT Circuit va commencer une rénovation début octobre, nous avons voyagé pour discuter avec des parties [intéressées] et nous avons des parties qui sont venues et nous ont rendu visite. Nous nous sommes dit que nous allions continuer à travailler à fond jusqu'au moment où ils nous diront stop, ou jusqu'au moment où ils nous donneront le feu vert."

Le promoteur est en tout cas clair quant à la volonté d'Assen d'accueillir un Grand Prix : "Si on nous présentait un contrat, nous le signerions immédiatement. Bien entendu, la décision revient à la Formula One Management. Ce sont de vrais gentlemans, donc ils vont d'abord tout boucler avec Zandvoort."

"Mais peut-être que j'ai tort et que Zandvoort est déjà bien avancé et n'a besoin que de travailler sur quelques détails avant de signer. Qu'ils vont soudainement donner des nouvelles demain matin. Ça peut arriver. Ça changerait la situation."

 
Article suivant
À Bahreïn, Grosjean en tête avant... la pluie !

Article précédent

À Bahreïn, Grosjean en tête avant... la pluie !

Article suivant

Charles Leclerc est-il le futur leader de Ferrari ?

Charles Leclerc est-il le futur leader de Ferrari ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Erwin Jaeggi
Soyez le premier à recevoir toute l'actu