Aston Martin fera rouler son pilote de simulateur à Abu Dhabi

C'est à Nick Yelloly qu'Aston Martin va confier sa monoplace lors des essais réservés aux jeunes pilotes.

Aston Martin fera rouler son pilote de simulateur à Abu Dhabi

Nick Yelloly va faire son retour au volant d'une Formule 1 dans quelques semaines. Pilote sur le simulateur de l'écurie Aston Martin depuis plusieurs années, le Britannique avait déjà roulé avec la Force India VJM08 en 2015 et la Racing Point RP19, dans les deux cas à Barcelone, et va être mis à contribution pour assurer la corrélation entre le simulateur et la piste lors des essais réservés aux jeunes pilotes à la suite du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021.

"Nick est vraiment un bon gars, et il est avec nous depuis un certain temps", déclare Otmar Szafnauer, directeur d'équipe, à Motorsport.com. "Il y avait d'autres opportunités, mais il nous fallait peser le pour et le contre. De toute façon, on n'utilise pas les pilotes titulaires. C'est donc le compromis parfait."

"Il contribue au développement du simulateur en lui-même plus qu'à celui de la voiture. Nous essayons toujours de faire en sorte que les logiciels et le matériel du simulateur fonctionnent un petit peu mieux. Et pour pouvoir faire du vraiment bon travail, il faut être capable de corréler ce que l'on ressent dans une simulation à une véritable voiture. De temps en temps, on pilote ainsi une vraie voiture. Nous avons donc cette opportunité de l'y mettre pour contribuer à notre développement, et c'est ce que nous avons décidé de faire. C'est une bonne utilisation de notre journée d'essais, et le développement du simulateur contribue au développement de la voiture au bout du compte."

Auteur de nombreux podiums en Formule Renault 3.5 et en GP3 dans sa jeunesse, Yelloly s'est tourné vers le GT depuis 2016 et a été vice-champion de Porsche Carrera Cup Allemagne et de Porsche Supercup avant de remporter le Championnat de Chine de GT. L'Anglais, qui va bientôt fêter son 31e anniversaire, s'est classé huitième d'ADAC GT Masters cette saison avec son équipier Jesse Krohn au volant d'une BMW M6 GT3.

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso : "Schumacher faisait de la magie, parfois"
Article précédent

Alonso : "Schumacher faisait de la magie, parfois"

Article suivant

Masi défend le temps pris par les commissaires sur les décisions F1

Masi défend le temps pris par les commissaires sur les décisions F1
Charger les commentaires