Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
32 jours

Aston Martin va remplacer son PDG, le directeur d'AMG est favori

partages
commentaires
Aston Martin va remplacer son PDG, le directeur d'AMG est favori
Par :
25 mai 2020 à 09:22

Près de quatre mois après l'officialisation de l'arrivée de Lawrence Stroll parmi ses actionnaires, Aston Martin va connaître son premier grand changement avec la nomination d'un nouveau PDG.

Au bord du gouffre fin 2019, la marque Aston Martin a entamé une mue impressionnante avec l'arrivée de Lawrence Stroll en tant qu'actionnaire via un consortium, après avoir déjà acheté Racing Point, fin janvier. Le Canadien a lancé de grands chantiers au sein de la marque, avec le lancement d'un projet en F1 sur les bases de Racing Point, mais aussi l'annulation du programme au Mans avec la Valkyrie.

Du côté des voitures de route, rien n'a été précisé pour le moment et le constructeur compte toujours sur le succès de son premier SUV, le DBX, pour augmenter son volume de ventes, comme l'ont fait d'autres marques de luxe. Mais la stratégie de Stroll ne s'axe pas uniquement sur l'aspect sportif d'Aston Martin, et des changements ont été initiés en interne à l'échelle de l'entreprise, avec comme premier effet le départ du PDG, Andy Palmer.

Lire aussi :

Arrivé en 2014, Palmer est jugé responsable des difficultés économiques dans lesquelles s'embourbait Aston Martin avant l'arrivée de Stroll, mais aussi de la chute vertigineuse de l'action en bourse, puisqu'elle est passée de 19 livres fin 2018 à 0,35 livre aujourd'hui. Le favori pour le remplacer est Tobias Moers, aujourd'hui PDG du département sportif de Mercedes, AMG. Rien n'a été confirmé par Aston Martin pour le moment, si ce n'est des changements à venir dans sa direction : "L'entreprise confirme qu'elle est en train de revoir son équipe de management et des annonces seront faites en temps voulu."

Après l'arrivée de Toto Wolff au capital de la marque, les rumeurs d'un rapprochement entre Mercedes et Aston Martin en F1 vont certainement être relancées par l'arrivée de Moers à la tête de la firme de Gaydon, si celle-ci se confirme. Pour autant, les deux constructeurs s'éloignent sur le plan industriel, puisque les moteurs AMG ne seront plus utilisés par Aston Martin, qui fabriquera ses propres blocs propulseurs à l'avenir, pour l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Daimler est actionnaire à 5%, comme le stipulait l'accord accompagnant la fourniture des moteurs destinés aux voitures de production, et possède un droit de veto sur l'arrivée de potentiels investisseurs.

Article suivant
Abiteboul : Renault compte rester "très longtemps" en compétition

Article précédent

Abiteboul : Renault compte rester "très longtemps" en compétition

Article suivant

Ricciardo a été fier de recevoir l'approbation de grands pilotes

Ricciardo a été fier de recevoir l'approbation de grands pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , WEC
Auteur Emmanuel Touzot