Attendue à Sepang, la pluie suscite l'inquiétude

Comme souvent et à l'image des deux dernières éditions de l'épreuve, la pluie pourrait venir perturber le Grand Prix de Malaisie ce week-end

Comme souvent et à l'image des deux dernières éditions de l'épreuve, la pluie pourrait venir perturber le Grand Prix de Malaisie ce week-end.

Pour le moment, les prévisions manquent encore de précision mais si la journée du vendredi devrait être épargnée, des orages sont annoncés dans le ciel de Sepang pour samedi et dimanche.

Il y a deux ans, la course n'avait pas pu aller à son terme en raison du déluge tandis que la saison dernière, la séance de qualifications disputée sur une piste détrempée avait laissé Ferrari et McLaren Mercedes se faire piéger.

Ce risque de pluie inquiète un peu plus les équipes que d'habitude en raison du manque de connaissances des nouveaux pneus Pirelli, comme l'a expliqué Jonathan Neale, directeur général de McLaren Mercedes.

"Il y a une grande possibilité de pluie, qui va rendre les choses très intéressantes pour les spectateurs et très stressantes pour les équipes," a-t-il confié à Autosport.

"Il sera intéressant de voir comment les pneus Pirelli fonctionnent sous la pluie. Nous avons eu un peu d'expérience avec les pluies torrentielles à Barcelone lors des essais hivernaux, mais nous n'avons pas vraiment roulé avec les intermédiaires. Mais c'est la même chose pour tout le monde."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités