"Aucune certitude" sur l'avenir du GP de Grande-Bretagne

partages
commentaires
Par :
12 mars 2019 à 09:33

Ross Brawn, manager sportif de la F1, reconnaît qu'il n'y a "aucune certitude" concernant l'avenir du Grand Prix de Grande-Bretagne.

L'avenir de plusieurs Grands Prix au-delà de 2019 est en suspens. Récemment, c'est autour du Mexique que se sont concentrées les plus vives inquiétudes, la course qui a fait son retour en F1 en 2015 ayant perdu une importante manne financière en provenance du gouvernement puis son droit préférentiel à une date au calendrier 2020. En plus de l'épreuve de Mexico, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne sont sans l'expectative.

Pour cette dernière, les négociations se sont crispées autour de la question des droits d'entrées, la Formule 1 ne souhaitant pas les réduire. Aucune date butoir n'a été annoncée pour la signature éventuelle de la prolongation de l'actuel contrat, qui se terminera avec le Grand Prix 2019, le 14 juillet prochain. "Je ne pense pas qu'il s'agira du dernier Grand Prix de Grande-Bretagne", a déclaré Ross Brawn à ce sujet.

Lire aussi :

"Qu'il ait lieu à Silverstone ou pas, c'est un autre problème. Nous voulons un Grand Prix de Grande-Bretagne et nous voulons trouver une solution avec Silverstone. Mais nous avons des visions différentes de ce qui est raisonnable et de ce qui ne l'est pas. Ce n'est pas énorme, mais il est frustrant que nous ne puissions pas trouver de solution."

"Mais courir au Royaume-Uni est important pour nous et évidemment Silverstone est la maison du Grand Prix ces dernières années. La plupart d'entre nous peuvent cependant se souvenir qu'il s'est tenu à Brands Hatch et ça ne me semblait pas si étrange d'avoir une course à Brands Hatch une année et à Silverstone la suivante. Nous sommes déterminés à nous assurer que nous conservons un Grand Prix de Grande-Bretagne et espérons-le à Silverstone, mais il n'y a aucune certitude."

Le projet du GP de Londres

Interrogé par Motorsport.com, Brawn a également reconnu que la possibilité d'un GP à Londres était toujours envisagée, même s'il estime qu'il s'agirait d'un ajout au calendrier et non d'un remplacement de l'un par l'autre. "Je pense que Londres serait une course différente du Grand Prix de Grande-Bretagne, c'est une course en ville. Il y a plusieurs circuits au Royaume-Uni comme vous le savez. Je pense qu'il y a de la place pour les deux."

"Je ne pense pas que ce soit faisable d'avoir une course en plein Londres, malheureusement, le chaos et l'impact seraient trop importants. Mais à la périphérie de Londres, il y a beaucoup de zones qui peuvent fonctionner. Donc je pense que la question est ouverte. Je ne pense pas que Londres remplacerait nécessairement le Grand Prix de Grande-Bretagne, mais ça serait un Grand Prix de Londres."

Avec Adam Cooper 

Article suivant
Mission Winnow va rester sponsor de Ferrari

Article précédent

Mission Winnow va rester sponsor de Ferrari

Article suivant

Gasly et Verstappen : même pilotage, mêmes attentes ?

Gasly et Verstappen : même pilotage, mêmes attentes ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Be first to get
breaking news