Audiences TV - Le public US de plus en plus fidèle à la F1

En 2014, les audiences TV de la Formule 1 dans le monde ont chuté de 5,6%

En 2014, les audiences TV de la Formule 1 dans le monde ont chuté de 5,6%. Une baisse qui s'explique en partie par le nombre croissant de pays où la discipline est retransmise sur des chaînes à péage, dont la France. La baisse des audiences peut également être imputée à la nouvelle réglementation technique qui a fait entrer la F1 dans une nouvelle ère qui a essuyé de nombreuses critiques, mais il reste difficile de quantifier l'impact réel de ce phénomène.

Dans le même temps, la catégorie reine peut compter sur de nouveaux horizons. Les chiffres publiés dans le Wall Street Journal confirment une forte hausse des audiences TV aux Etats-Unis, avec 12,6 millions de téléspectateurs l'an dernier, soit 10,1% de plus qu'en 2013.

Le GP du Canada garde la cote

Le journal américain considère que le retour du Grand Prix des Etats-Unis en 2012, couplé au nouveau traitement de la F1 effectué par la chaîne NBC, sont deux motifs expliquant le regain d'intérêt du public US. Une motivation supplémentaire viendra peut-être s'y ajouter dès l'année prochaine, si le public américain adhère au projet d'équipe américaine actuellement mis en place par Gene Haas. Le retour au calendrier du Grand Prix du Mexique dès cette saison installera davantage la F1 autour des Etats-Unis.

Paradoxalement, malgré l'engouement pour l'épreuve organisée à Austin, au Texas, c'est le Grand Prix du Canada qui conserve la palme du plus grand nombre de téléspectateurs aux Etats-Unis : pour l'édition 2014, ils étaient 3,5 millions.

De manière plus globale, les chiffres montrent que le public qui s'intéresse à la F1 au pays de l'Oncle Sam se fidélise : le nombre de téléspectateurs qui ont regardé entre 4 et 9 courses durant la saison 2014 a bondi de 128%, tandis que ceux qui en ont regardées 10 ou plus a doublé.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités