L'avenir du responsable moteur de Mercedes F1 n'est pas encore décidé

partages
commentaires
L'avenir du responsable moteur de Mercedes F1 n'est pas encore décidé
Par :

Alors qu'il s'apprête à quitter Mercedes, Andy Cowell, le responsable des unités de puissance de l'écurie allemande, est encore indécis sur la suite à donner à sa carrière.

Après 16 ans de bons et loyaux services et un impact immense sur son écurie et la F1, Andy Cowell, l'homme à la tête du programme moteur de Mercedes en discipline reine, va quitter son poste en fin d'année, lui qui avait été nommé directeur général de la branche High Performance Powertrain (HPP) en 2014.

Interrogé dans le cadre du podcast de la Formule 1, Beyond the Grid, le Britannique qui a joué un rôle essentiel dans la domination de l'Étoile lors de ces six dernières saisons a déclaré : "Mercedes est une entreprise pour laquelle je suis immensément fier d'avoir travaillé."

"Les gens qui sont là forment un incroyable groupe de personnes, et ils vont me manquer. Mais l'heure est venue pour un changement. Seize ans, ça semble être une longue période pour faire en grande partie la même chose. J'aimerais un challenge de design qui me fasse repartir d'une feuille blanche. Je pense que ma personnalité apprécie le frisson d'être jeté dans quelque chose qui est difficile et effrayant."

Lire aussi :

Cowell a notifié son intention de partir en janvier et a quitté son poste en juillet. Il reste au sein de l'écurie jusqu'en fin d'année afin d'aider à la transition avec la nouvelle équipe de direction de HPP, menée par Hywel Thomas. Quant à ce qu'il va faire après, il ne le sait pas encore mais a expliqué que le rôle joué dans Project Pitlane plus tôt cette année, qui a permis d'unir les forces des écuries de F1 pour fabriquer des machines respiratoires dans le cadre de l'aide aux patients atteints du COVID-19 en Grande-Bretagne, lui avait ouvert les yeux.

"Cela a allumé le feu en moi, et m'a fait réfléchir à chaque seconde de la journée aux CPAP [appareils de ventilation en pression positive continue, ndlr] et à tout ce qui concerne Project Pitlane. C'est le défi que je veux relever à l'avenir. Je me considère comme ayant l'un des meilleurs emplois de la planète en ce moment. Beaucoup de mes amis, et en particulier ma mère, pensent que je suis complètement fou de démissionner."

"Tout le monde me dit : 'Qu'est-ce que tu vas faire ensuite ?' Je ne suis pas encore sûr à 100%, mais j'espère que cela me donnera un beau et grand défi. J'espère pouvoir aider des entreprises et des organisations, et des gens."

"Depuis l'âge de cinq ans, le sport automobile est une partie très, très importante de ma vie. Le sport automobile fera toujours partie de ma vie, mais de quelle partie, c'est la chose à découvrir."

"Je voulais vraiment parler à Ola [Källenius, le PDG de Mercedes], pour lui dire que la transition pour HPP était gérée dans le meilleur intérêt de HPP. J'étais très désireux que Hywel prenne la relève dès le début du mois de juillet."

"Markus [Schäfer] et Ola m'ont demandé de rester jusqu'à l'installation de la deuxième unité de puissance pour essayer d'aider, ce qui nous mène jusqu'en septembre. J'ai les mois de septembre, octobre, novembre et décembre pour prendre une décision, et passer un coup de fil à ce moment-là."

Related video

Les écuries vont avoir droit à plus de staff sur place

Article précédent

Les écuries vont avoir droit à plus de staff sur place

Article suivant

Une modification à l'endroit de l'accident mortel d'Anthoine Hubert

Une modification à l'endroit de l'accident mortel d'Anthoine Hubert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard