Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ?
Prime

Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ?

Par :

De Lando Norris à Yuki Tsunoda en passant par Lewis Hamilton et Charles Leclerc, voici comment les écuries et pilotes ont (plus ou moins bien) géré l'averse survenue à la fin du Grand Prix de Russie.

L'arrivée de la pluie en fin de Grand Prix n'est jamais anodine. Pour le leader de la course, elle est redoutée ; pour ses poursuivants, et surtout ceux qui ne sont pas en position de marquer de gros points, elle est espérée afin de chambouler la hiérarchie.

Forcément, les premiers pilotes à tenter ce pari à Sotchi n'étaient pas les mieux placés au classement, tous aux portes des points : George Russell a demandé des pneus intermédiaires dès le 47e des 53 tours, alors qu'il n'était qu'au virage 5. Une vingtaine de secondes plus tard, on a indiqué à Valtteri Bottas : "Box box, beaucoup de voitures vont rentrer au stand". Peut-être une manière de convaincre le Finlandais, seulement 14e, d'embrasser ce choix stratégique qui allait évidemment permettre de peser le pour et le contre quant à un arrêt de son coéquipier Lewis Hamilton, qui jouait la victoire.

partages
commentaires

Alpine : Perdre Alonso et Piastri n'invalide pas le plan sur 100 GP

Alpine insiste sur le fait que son objectif de lutter pour la victoire en Formule 1 dans un laps de temps de 100 courses n'a pas été anéanti par la perte de Fernando Alonso et Oscar Piastri.

Russell content d'en avoir fini avec les circuits rapides

Après deux courses difficiles sur les circuits rapides de Spa-Francorchamps et de Monza, George Russell est heureux de se tourner vers des tracés plus lents pour le sprint final de la saison 2022.

BMW "absolument pas intéressé" par la F1 actuellement

BMW assure n'être aucunement intéressé par un retour en Formule 1 pour le moment, en dépit du regain d'intérêt suscité par la prochaine réglementation moteur chez d'autres constructeurs majeurs.

Vettel n'a "jamais vraiment été proche" d'un retour chez Red Bull

Sebastian Vettel a expliqué qu'il n'avait "jamais vraiment été proche" de revenir chez Red Bull après son départ de Ferrari fin 2020, en dépit d'une "brève discussion" avec les dirigeants de l'écurie.

Ferrari face au "vrai mystère" des F1 2022

Alors que des écuries de Formule 1 peinent parfois à comprendre les fluctuations de performances des monoplaces version 2022, la Scuderia Ferrari reconnaît ne pas avoir échappé à ce "vrai mystère".

La FIA rejette officiellement la demande de Super Licence de Herta

La FIA a indiqué avoir formellement rejeté la demande de Super Licence de Colton Herta.

Pour Binotto, Shwartzman mérite un baquet en F1

Le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, estime que le pilote de développement de la Scuderia, Robert Shwartzman, mérite un baquet en Formule 1.

Formule 1
23 sept. 2022

McLaren n'aura "plus d'excuses" en 2024 selon Norris

Pour Lando Norris, les difficultés de McLaren à rivaliser avec les écuries de pointe en F1 s'expliquent par des raisons qui ne devraient plus être des freins à compter de 2024.

Formule 1
23 sept. 2022
Montoya rappelle à Norris son expérience d'Interlagos en 2001
Article précédent

Montoya rappelle à Norris son expérience d'Interlagos en 2001

Article suivant

Des choix techniques différents dans le duel Red Bull/Mercedes

Des choix techniques différents dans le duel Red Bull/Mercedes