Ayrton Senna, le Prince de Monaco

L’histoire d’amour entre Ayrton Senna et le Grand Prix Monaco débute en 1984

L’histoire d’amour entre Ayrton Senna et le Grand Prix Monaco débute en 1984.

A l’époque, Senna débute sa carrière en F1 avec la modeste écurie Toleman. Le pilote brésilien n’est pas encore réellement connu des médias généralistes et arrive en F1 avec une réputation de pilote vaillant. Le 3 juin 1984 a lieu le 6e Grand Prix de la saison sur le mythique circuit de Monaco.

Le samedi, en qualification, Ayrton Senna ne peut faire mieux qu’une 13e place sur la grille ; loin derrière Alain Prost, poleman du jour.

Mais le dimanche, il tombe des trombes d’eau sur le tracé monégasque.

Durant la course, Ayrton Senna va déjouer les pièges d’une piste glissante et remonter un à un ses concurrents. Au 18e tour, l’incarnation de la "course pure" pointe déjà 3e. Devant lui, Niki Lauda et Alain Prost. Au 19e tour, Senna double Lauda dans la ligne droite des stands. Le Brésilien a alors une trentaine de secondes de retard sur Prost, mais le Français a des problèmes de frein et perd petit à petit sa confortable avance. Au 30e tour, Prost, n'a plus qu’une dizaine de secondes de marge sur Senna !

La suite est connue. Le 32ème passage voit Jacky Ickx, directeur de course, prendre la décision de stopper l’épreuve. Le drapeau rouge et le drapeau à damier sont agités sur la ligne. Prost stoppe sa monoplace juste avant la ligne d’arrivée à hauteur des drapeaux. C'est donc Senna qui franchit la ligne en premier. La joie du Brésilien est cependant de courte durée, car, comme le prévoit le règlement en cas d’arrêt prématuré de la course, c’est le classement du tour précédant l’arrêt de la course qui est retenu. Senna est deuxième derrière Prost.

Sur le podium, le Brésilien ne parvient pas à être heureux de cette position, et la colère prédomine : pour lui, les conditions météo ne justifiaient pas l’arrêt de la course. Il ne peut savourer le premier podium F1 de sa carrière et fait connaissance avec ce qu'il appelera la politique F1. Il vient cependant de se révéler au grand public et de prendre rendez-vous avec l’histoire du GP de Monaco.

A ce jour, Ayrton Senna est toujours le pilote le plus auréolé à Monaco, avec 5 poles et 6 victoires, dont 5 consécutives entre 1989 et 1993.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Niki Lauda , Alain Prost , Ayrton Senna , Jacky Ickx
Type d'article Actualités