McLaren MP4/5B : parmi les plus belles armes d'Ayrton Senna
Prime
Formule 1 Contenu spécial

McLaren MP4/5B : parmi les plus belles armes d'Ayrton Senna

Par :

Il y a 61 ans, le 21 mars 1960, naissait Ayrton Senna. La légende du Brésilien est telle que les possibilités d'en entretenir le souvenir auprès des fans sont quasiment infinies. Ce dimanche, Motorsport.com a fait le choix de s'arrêter, photos et vidéo à l'appui, sur l'une des F1 avec lesquelles il a connu le succès : la McLaren MP4/5B.

Pour parler de la MP4/5B, il faut d'abord évoquer la MP4/5. Il est vrai que McLaren et Honda avaient outrageusement dominé la saison 1988, avec 15 victoires en 16 Grands Prix disputés. Cependant, le motoriste japonais avait par la suite un nouveau défi à relever, après avoir mis plusieurs saisons à faire de son moteur turbo le meilleur. Car la F1 revenait aux blocs atmosphériques.

À cette époque, McLaren était une écurie suffisamment forte en ingénierie pour être capable de faire la transition. Conçue pour la saison 1989 sous la direction de Neil Oatley et Steve Nichols, la MP4/5 ressemblait énormément à sa devancière, la prise d'air en plus. Néanmoins, la monocoque en fibre de carbone était nouvelle, tout comme la géométrie de suspension. Le V10 Honda 3,5 l se montra assez puissant d'entrée, mais connut tout de même quelques soucis initiaux avec son système de lubrification.

partages
commentaires

Russell promet une Mercedes F1 "plus complète" en 2023

George Russell est convaincu que Mercedes disposera d'une "voiture plus complète" et performante sur tous les types de circuits en 2023.

Vettel : La F1 devrait oser un contrôle indépendant sur le calendrier

Pour Sebastian Vettel, la Formule 1 devrait "oser" se soumettre à un contrôle extérieur sur ses objectifs en matière de développement durable, sur fond de polémique liée au calendrier 2023.

Verstappen : J'aurais aimé que Ferrari reste dans la course au titre

En passe de remporter son deuxième Championnat du monde bien avant la fin de la saison, Max Verstappen regrette de ne plus subir la pression de Ferrari.

Gasly pense être fixé sur son avenir "d'ici deux ou trois semaines"

Pierre Gasly attend avec impatience de savoir s'il pourra rejoindre Alpine pour la saison 2023 de Formule 1. Pendant ce temps, un Grand Prix compliqué s'annonce pour AlphaTauri à Singapour.

Ricciardo n'a pas les évolutions McLaren à Singapour

McLaren a apporté des évolutions pour le Grand Prix de Singapour, mais seul Lando Norris peut en bénéficier pour l'instant. Daniel Ricciardo, sur le départ, n'est pas rancunier.

Poursuivre la série de victoires de Red Bull, "c'est beaucoup demander"

Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, pense qu'il sera très difficile pour son équipe de gagner tous les Grands Prix restants cette saison, à commencer par celui de Singapour ce week-end, en dépit de la supériorité de la RB18 sur la grille.

Hamilton regrette l'absence de suspense pour le titre

Avant un Grand Prix de Singapour où Max Verstappen peut déjà s'assurer un deuxième titre mondial, Lewis Hamilton regrette cette situation pour le public, tout en admettant qu'elle est toujours agréable à vivre à titre personnel.

Albon "en pleine forme" et prêt à en découdre à Singapour

De retour dans le paddock de la F1 après son opération à Monza, il y a trois semaines, Alexander Albon se sent prêt à disputer l'intégralité du week-end au Grand Prix de Singapour.

Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"
Article précédent

Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"

Article suivant

Capito : Il ne faut pas punir les meilleurs parce qu'ils dominent

Capito : Il ne faut pas punir les meilleurs parce qu'ils dominent