Bahreïn envisage une course sprint sur son tracé extérieur

Après trois courses sprint expérimentales cette année, Monza et Interlagos étant considérés comme des réussites, la F1 envisage six épreuves de ce type en 2022.

Bahreïn envisage une course sprint sur son tracé extérieur

Comme révélé le week-end dernier, les dirigeants de la Formule 1 ont fait connaître aux équipes les tracés sur lesquels ils aimeraient organiser des épreuves sprint la saison prochaine, à savoir Bahreïn, Imola, Montréal, Spielberg, Zandvoort et Interlagos. Les discussions avec les écuries portent actuellement sur l'idée de rendre le sprint plus distinct du reste du Grand Prix. Il pourrait ainsi rapporter davantage de points et ne plus être utilisé pour établir la grille de départ de la course du dimanche. 

Si cette idée venait à se concrétiser, alors la F1 pourrait adopter une approche plus radicale pour le format de l'épreuve sprint du samedi, la dissociant complètement des deux autres journées avec l'intention de favoriser le spectacle. Des sources nous ont indiqué que parmi les options mentionnées lors des discussions entre la F1 et les équipes figurait celle d'organiser le premier sprint de 2022 à Bahreïn afin d'utiliser deux tracés différents. 

Le projet consisterait en la tenue d'essais libres et de qualifications le vendredi sur le circuit habituel, avant de passer sur le tracé extérieur et ultra rapide le samedi. Le dimanche, le Grand Prix aurait lieu sur le circuit classique. Le tracé extérieur a été utilisé en 2020 pour le Grand Prix de Sakhir, avec une course riche en événements remportée par Sergio Pérez

Même si l'idée d'y recourir à nouveau n'est pour l'heure qu'une simple hypothèse, les promoteurs du circuit de Bahreïn y sont ouverts. Directeur exécutif du Circuit international de Bahreïn, le Cheikh Salman Bin Isa Al-Khalifa précise que le sujet n'a pas été abordé avec les équipes du circuit à ce jour mais que la possibilité serait tout à fait envisageable. 

"Théoriquement, nous pouvons le faire, et nous soutiendrons ce que la F1 aimerait que nous fassions", explique-t-il à Motorsport.com"C'est tout simplement comme en 2020, quand on nous a demandé d'accueillir deux courses. Nous avions le tracé extérieur et c'est ce que nous avons fait. Alors oui, nous soutiendrions cela. Mais pour ces choses-là, et avec les équipes, il y aura des questions quant à la manière d'utiliser un tracé puis l'autre ensuite. Alors j'attends de voir comment ils vont en discuter d'abord."

Lire aussi :

partages
commentaires
Prost et Senna, "des enfants de chœur" à côté de Verstappen-Hamilton
Article précédent

Prost et Senna, "des enfants de chœur" à côté de Verstappen-Hamilton

Article suivant

Mercedes relativise la domination de Red Bull à Abu Dhabi en 2020

Mercedes relativise la domination de Red Bull à Abu Dhabi en 2020
Charger les commentaires