Bahreïn affirme vouloir organiser l'épreuve cette saison

Alors que l'ultimatum fixé par la FIA prendra fin vendredi, les organisateurs du Grand Prix de Bahreïn affirment être en mesure d'organiser l'épreuve cette saison

Alors que l'ultimatum fixé par la FIA prendra fin vendredi, les organisateurs du Grand Prix de Bahreïn affirment être en mesure d'organiser l'épreuve cette saison.

Initialement programmée en ouverture, elle avait été ajournée en raison de la situation géopolitique du Royaume.

"Nous sentons que nous pouvons organiser cet évènement," a affirmé Zayed Rashid Alzayani, patron du circuit international de Sakhir, à l'Associated Press.

Si la FIA accepte de retourner à Bahreïn, il faudra résoudre un problème de date. Or, celui-ci semble insoluble puisque les équipes se sont déjà prononcées contre le report de la fin de la saison. S'il est impossible de décaler la manche finale au début du mois de décembre, on voit mal comment le Grand Prix de Bahreïn pourrait retrouver un emplacement dans le calendrier.

De son côté, Bernie Ecclestone a confirmé sa position, qui consiste à tout faire pour permettre à Bahreïn d'organiser sa course.

"S'il y a la paix là-bas et qu'ils sont heureux, alors nous sommes heureux de trouver un compromis et de faire bouger les choses en leur faveur," a déclaré le grand argentier de la Formule 1 à CNN. Il a ajouté qu'il ne pensait pas que les équipes y seraient défavorables comme elles ont pu l'annoncer jusqu'à présent. "Je pense que les écuries seraient heureuses," a-t-il assuré.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités