Bakou prêt à recevoir l'homologation de la FIA

Les organisateurs du futur Grand Prix d’Europe ont indiqué que le tracé était prêt à être homologué avant la première édition de l’épreuve prévue la saison prochaine. 

Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan accueillera la F1 pour la première fois en juillet 2016, sur un circuit urbain de 6 km, tracé dans les rues attenantes au plus grand boulevard de la ville. 

Arif Rahimov, promoteur du Grand Prix, a déclaré que le circuit était d’ores et déjà prêt à recevoir l’approbation finale de la FIA et qu’il n’y avait aucun doute permis quant à la tenue des délais. 

Voir aussi : Le calendrier F1 2016

"Le tracé de la piste a été finalisé", a indiqué Rahimov à Motorsport.com. "Il y a juste de petits détails, comme l’équipement de sécurité à certains virages, qui prennent plus de temps pour être finalisés, mais nous attendons l’homologation. Nous avons aussi rencontré Charlie Whiting en Hongrie pour discuter de ça et entendre ce qu’il avait à dire. Il n’y a pas de problème majeur." 

Rahimov se montre également très confiant quant au fait que le circuit offrira de nombreuses opportunités de dépassement. "Il y a la longue ligne droite avant le premier virage. C’est une énorme opportunité pour doubler. Il y a assez de place là où l’on peut dépasser", promet-il. 

Pas de culture du sport automobile

Le circuit sera en mesure d’accueillir 19 000 spectateurs assis, mais les organisateurs évaluent la possibilité d’accueillir du public dans l’enceinte générale pour augmenter la capacité. Rahimov explique également que le travail est en cours pour mettre en place un programme destiné à améliorer la popularité de la F1 en Azerbaïdjan. 

"La premières chose que nous devons faire est de maintenir la popularité et l’intérêt de la communauté F1 et des gens qui voyagent avec la F1, de manière à ce qu’ils veuillent vraiment revenir après être venus sur cette course", détaille Rahimov. "Nous essayons d’organiser la meilleure course possible pour faire en sorte que les gens reviendront les années suivantes."

"Deuxièmement, nous essayons de développer une sorte de programme pour assurer l’augmentation de la popularité du sport à travers le pays, car il n’y a pas de culture du sport automobile. Donc nous allons essayer de lancer différents programmes à la télévision et d’améliorer le marketing pour fédérer un intérêt autour du sport."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Europe
Circuit Streets of Baku
Type d'article Actualités
Tags azerbaïdjan, baku, europe, rahimov