Le baquet de Kvyat déjà menacé par Hartley pour Mexico

Les rumeurs enflent autour de Daniil Kvyat, évoquant une nouvelle mise à l'écart du Russe, qui pourrait survenir aussitôt le Grand Prix des États-Unis terminé. Néanmoins, le pilote Toro Rosso croit encore en son avenir en Formule 1.

Mis sur la touche en Malaisie et au Japon pour laisser son baquet à Pierre Gasly, Daniil Kvyat a réintégré l'écurie italienne ce week-end à Austin, aux côtés de Brendon Hartley, profitant de l'absence de Gasly – qui voulait défendre ses chances de titre en Super Formula – et du départ prématuré de Carlos Sainz chez Renault.

Initialement, Toro Rosso avait annoncé le retour de Kvyat pour la fin de la saison, mais il se dit que Red Bull souhaiterait désormais associer Hartley et Gasly lors des trois derniers Grands Prix. Rien n'a été confirmé pour le moment, mais le pilote russe est conscient de toute cette incertitude et prévoit de discuter avec Helmut Marko ce week-end au Texas. Si la situation dans laquelle il se trouve semble plus difficile que jamais, il ne désespère pas de sauver sa tête.

"Je pense qu'il est possible de tout régler", insiste Kvyat. "S'il y a une direction claire, un objectif clair de se battre pour quelque chose d'important à l'avenir, alors je serai plus qu'heureux d'en faire partie. Si ce n'est pas le cas, si mon rôle reste ce qu'il est actuellement - une course que je fais, l'autre pas - alors peut-être que c'est moins intéressant. Mais nous devons nous voir et en discuter, et je pense que nous aurons une réponse. Ce sera une discussion amicale, il n'y aura pas de ressentiment."

Kvyat a indiqué qu'il comptait discuter avec Red Bull uniquement après la séance de qualifications ce samedi à Austin, afin de ne pas être perturbé en piste.

"Je ne veux pas en savoir trop durant ce week-end", précise-t-il. "Ici, en coulisses, beaucoup de choses se passent, toujours. Ce n'est pas comme si j'étais juste en train d'attendre. Je pense évidemment à d'autres choses… mais actuellement, ce n'est pas le bon moment pour en discuter. J'ai un accord sur le long terme avec Red Bull et, tant qu'il est valide, je vais essayer de faire mon travail aussi bien que possible. Ça peut paraître drôle, mais je resterai loyal jusqu'à ce que nous ayons une bonne discussion ensemble."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Brendon Hartley , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags line-up