Barcelone, J3 - Mercedes et Ferrari font tomber les chronos

partages
commentaires
Barcelone, J3 - Mercedes et Ferrari font tomber les chronos
Par : Benjamin Vinel
1 mars 2017 à 17:03

La troisième journée des essais hivernaux de Barcelone a été productive pour tous, et encore une fois, Mercedes et Ferrari se sont hissés au-dessus de la mêlée.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08 et Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17 dans le bac à gravier
Valtteri Bottas, Mercedes F1 W08
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Marcus Ericsson, Sauber C36
Crash de Lance Stroll, Williams FW40
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W08
Alfonso Celis Jr., Sahara Force India F1 VJM10
Daniil Kvyat, Toro Rosso

B.V., Barcelone - 1'19"705. Voilà un temps que l'on n'avait pas vu depuis bien longtemps sur le circuit de Barcelone. Et pour cause, jamais un tour aussi rapide n'a été signé à Montmeló lors d'un week-end de Grand Prix depuis la création du nouveau tracé !

Ce chrono, c'est l'œuvre de Valtteri Bottas avec une Mercedes équipée de pneus ultratendres. Cependant, Sebastian Vettel s'est également illustré avec un 1'19"952 en gommes tendres. Peut-on en tirer comme conclusion que la Ferrari SF70H est plus rapide que la W08 à pneumatiques égaux ? Rien n'est moins sûr. Certes, les tendres sont théoriquement moins efficaces que les ultratendres, mais il convient de rappeler que les pneus à bande violette ne sont pas du tout adaptés au circuit de Barcelone et perdent déjà en performance dans le troisième partiel, même avec un tour de lancement très lent.

Cet après-midi, Mercedes et Ferrari se sont concentrés sur les longs relais, Lewis Hamilton menant sa première simulation de course après celle de Valtteri Bottas ce mardi. La fiabilité est présente pour les deux top teams, et elle est impressionnante, avec 170 tours pour la flèche d'argent et 139 pour le cheval cabré. Le rythme, quant à lui, demeure difficile à évaluer. À noter que Vettel a immobilisé sa Ferrari dans la ligne droite des stands à cinq minutes du drapeau à damier.

Renault dans le top 5

Daniel Ricciardo et Red Bull ont signé le troisième chrono avec un 1'21"153 en pneus tendres, mais ont fait partie des moins assidus en piste, la faute à un problème d'échappement cet après-midi. Ce souci n'a été résolu qu'en toute fin de journée.

Au sein de l'écurie d'usine du losange, la satisfaction est toutefois au rendez-vous. Les pilotes Renault Jolyon Palmer et Nico Hülkenberg se classent tous deux dans le top 5 et engrangent un bon kilométrage, malgré une sortie de piste pour le Britannique ce matin.

Pour la troisième écurie motorisée par Renault, la journée a été un peu plus difficile. Daniil Kvyat et Carlos Sainz se sont partagé le volant de la STR12, mais l'Ibère est parti à la faute cet après-midi, compromettant un roulage déjà raccourci par des problèmes techniques en matinée.

C'est toutefois Haas F1 Team qui a le moins roulé ce mercredi, la VF-17 de Romain Grosjean ayant rencontré plusieurs petits pépins techniques qui l'ont empêché de faire mieux que 56 tours de piste.

Sauber et McLaren fiables

Chez Sauber, la journée d'hier avait été marquée par un changement d'unité de puissance qui avait restreint le roulage d'Antonio Giovinazzi ; aujourd'hui, tout s'est passé à merveille sur la C36, si bien que Marcus Ericsson est parvenu à engranger pas moins de 126 tours du tracé de Barcelone. Son sixième chrono n'est toutefois pas représentatif, signé en pneus supertendres.

Une autre équipe sera soulagée d'avoir trouvé la fiabilité : il s'agit évidemment de McLaren-Honda. Après des problèmes majeurs au niveau de l'unité de puissance lors des deux premiers jours, Fernando Alonso a pu parcourir 72 tours sans trop de soucis. Mais la performance est-elle présente ? C'est difficile à dire, avec un meilleur tour effectué en pneus ultratendres. Ce composé a été préconisé par l'Espagnol et son team dès ce matin pour pallier la température très fraîche de la piste.

Force India a connu une journée solide, avec un Alfonso Celis Jr qui a roulé de façon très scolaire, sans vraiment trouver la performance. Pas forcément étonnant, pour un pilote qui n'a pas montré un niveau exceptionnel en formules de promotion et qui n'ose pas toujours attaquer au volant d'une F1.

Deux accidents pour Stroll

Enfin, Lance Stroll s'est particulièrement fait remarquer ce jour, malheureusement pas en bien. Déjà sorti de piste ce mardi pour sa première journée d'essais, le Canadien n'avait pu boucler que 12 tours et a obtenu un jour de test supplémentaire aux dépens de Felipe Massa. Or, il s'est montré coupable de deux nouveaux accidents.

Ce n'est pas la meilleure façon de commencer la saison pour ce pilote de 18 ans, sacré l'an passé en F3 Europe, qui sera encore au volant ce jeudi. Cette quatrième et dernière journée d'essais de la semaine sera consacrée aux essais des pneus pluie sur une piste artificiellement humidifiée.

 Essais Barcelone, Jour 3 - Classement final

 PiloteÉcurieTemps Trs
1  V. Bottas  Mercedes 1:19.705 75
2  S. Vettel  Ferrari 1:19.952 139
3  D. Ricciardo  Red Bull 1:21.153 70
4  J. Palmer  Renault 1:21.396 51
5  N. Hulkenberg  Renault 1:21.791 42
6  M. Ericsson  Sauber 1:21.824   126
7  L. Hamilton  Mercedes 1:22.090 95
8  R. Grosjean  Haas 1:22.118 56
9  L. Stroll  Williams 1:22.351 98
10  F. Alonso  McLaren 1:22.598 72
11  C. Sainz  Toro Rosso 1:23.540   32
12  A. Celis Jr.  Force India 1.23.568 71
13  D. Kvyat  Toro Rosso 1:23.952 31
Nuances de Grey - Photo d'art F1 par James Moy
Nuances de Grey - Photo d'art F1 par James Moy
Prochain article Formule 1
Honda est "désolé" pour Alonso et Vandoorne

Previous article

Honda est "désolé" pour Alonso et Vandoorne

Next article

Massa a fait le choix du cœur pour rester en F1

Massa a fait le choix du cœur pour rester en F1