Barcelone, J7 - Ferrari et Vettel rêvent, Honda en plein cauchemar

partages
commentaires
Barcelone, J7 - Ferrari et Vettel rêvent, Honda en plein cauchemar
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
9 mars 2017 à 12:05

Attention, les chronos commencent à claquer !

Lance Stroll, Williams FW40
Kevin Magnussen, Haas VF-17
Marcus Ericsson, Sauber C36
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

G.N., Barcelone - Sebastian Vettel a fait une très grosse impression au cours de cette matinée d’essais, sur le tracé de Barcelone, en signant juste après midi un chrono en apparence proche de la référence de la semaine, en 1’19’’314.

En apparence, car dans la pratique, la manière dont ce temps a été effectué a généré des clameurs dans la salle de presse du circuit de Catalogne : équipée des pneus supertendres, la Ferrari a surtout été vue pilant de manière ostentatoire dans la ligne droite de départ/arrivée, juste avant de franchir la ligne. Le véritable chrono de cette Ferrari est virtuellement aisément une demi-seconde plus compétitif que celui affiché sur les moniteurs…

Cela aurait pu s’arrêter là et être l’histoire de la matinée, si l’Allemand n’avait pas repris la piste après un drapeau rouge provoqué par une panne de la McLaren-Honda de Stoffel Vandoorne, et établi de très gros premier et second secteurs (22"835 puis 29"255) avant de saborder à nouveau son dernier partiel…non sans améliorer tout de même de deux dixièmes, cette fois avec le mélange ultratendre. L’Allemand s’est de nouveau autorisé une amélioration finale en 1’19’’025 à quelques minutes de la fin de séance.

Le cauchemar de McLaren Honda

On verra donc, sans aucun doute, des temps tomber dans la zone des 1’18 lors de ces essais, par des conditions de piste par ailleurs devenues réellement favorables grâce à un tarmac baignant sous l’ensoleillement catalan régulier. Les températures ont été gracieuses ce matin et le mercure est attendu près des 25°C cet après-midi.

Même s’il boucle la matinée avec le dernier chrono, Lance Stroll a connu un run positif, bouclant avec Williams un intense programme de 85 tours. Le débutant canadien laisse son volant à Felipe Massa cet après-midi. Bonne matinée de travail également pour Mercedes avec Lewis Hamilton qui, s’il n’a pas forcé sur les tours après sa soirée festive passée au Camp Nou avec l’équipe du FC Barcelone et Neymar, a répondu présent pour dérouler un programme studieux.

Avec ses nouvelles difficultés en piste, malheureusement très visibles avec deux pannes en moins d’une heure en piste, McLaren-Honda traverse clairement une période de crise. S’il était besoin de s’en convaincre, l’annulation de la conférence de presse planifiée depuis le début de la semaine pour cet après-midi, avec les responsables du team et de Honda, en dit long sur la situation que doit gérer une équipe semblant imploser sous la pression de débuts extrêmement préoccupants, et très liés à des défaillances répétées de l’unité de puissance…

Classement à mi-journée

 PiloteÉcurieTemps Trs
1  S. Vettel  Ferrari 1:19.024 60
2  L. Hamilton  Mercedes 1:19.352 52
3  E. Ocon  Force India 1:20.161 51
4  D. Kvyat  Toro Rosso 1:20.416 34
5  D. Ricciardo  Red Bull 1:20.824 41
6  K. Magnussen  Haas 1:20.863 45
7  S. Vandoorne  McLaren 1:21.348 32
8  J. Palmer  Renault 1:22.418 31
9  M. Ericsson  Sauber 1:23.330 88
10  L. Stroll  Williams 1:24.863 85
Prochain article Formule 1
Briatore : "Ecclestone n'a pas été bien traité"

Previous article

Briatore : "Ecclestone n'a pas été bien traité"

Next article

Format des courses : vraiment un changement nécessaire ?

Format des courses : vraiment un changement nécessaire ?