Barrichello a été privé d'aileron mobile par la FIA

Alors que l'aileron arrière ajustable n'a pas convaincu les observateurs pour sa première apparition en Grand Prix en Australie, l'équipe Williams a révélé que Rubens Barrichello avait été victime d'un souci avec le système

Alors que l'aileron arrière ajustable n'a pas convaincu les observateurs pour sa première apparition en Grand Prix en Australie, l'équipe Williams a révélé que Rubens Barrichello avait été victime d'un souci avec le système.

A l'issue de la course, le Brésilien indiquait avoir eu "des problèmes de réglages avec l'aileron arrière ajustable".

Son équipe explique aujourd'hui que Barrichello a été victime d'un dysfonctionnement au niveau de la direction de course, qui ne lui permettait pas d'utiliser le système à bon escient.

"Quelque chose dans le système de contrôle de la course n'était pas bon. Barrichello ne pouvait pas utiliser son aileron arrière sur la dernière ligne droite, même si parfois il était suffisamment proche de la voiture devant lui. Il était programmé pour le second secteur," a déclaré Dickie Stanford, manager de l'équipe Williams, au magazine allemand Auto Motor und Sport.

Il a expliqué que l'équipe avait demandé à Barrichello de ne surtout pas utiliser l'aileron mobile dans le deuxième secteur, tout en demandant à la FIA de résoudre le problème.

"C'est pour cela que j'ai mis autant de temps à doubler Heidfeld," a souligné pour sa part le pilote Williams.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello
Équipes Williams
Type d'article Actualités