Bell : "Fernando était très ému et heureux pour l'équipe"

Le Directeur Technique de ING Renault F1 Team, Bob Bell, revient sur la victoire de l'écurie au dernier Grand Prix de Singapour et envisage la fin de saison

Le Directeur Technique de ING Renault F1 Team, Bob Bell, revient sur la victoire de l'écurie au dernier Grand Prix de Singapour et envisage la fin de saison.

La chance a indéniablement eu sa part dans la victoire de Fernando mais l'espagnol a fait preuve d'un pilotage remarquable. Comment jugez-vous sa performance ?


J'ai retrouvé le Fernando de l'époque, très agressif, qui ne lâche jamais, et lorsque l'occasion se présente, celui qui attaque et ne lâche rien pour saisir sa chance. La chance a bien sûr eu sa place dans ce très beau résultat, avec notamment l'entrée en piste de la voiture de sécurité, mais Fernando a été dans le coup tout le week-end et après la seconde période sous safety car, il a tout de suite réussi à faire le trou avec Rosberg et Hamilton, ce qui a confirmé le niveau de compétitivité de notre voiture et le fabuleux pilotage de Fernando.

Le pari d'une stratégie décalée a sans doute payé...


Pour déterminer sa stratégie, il s'agit en fait d'évaluer la probabilité des événements à se produire en course. La chose la plus probable à Singapour était l'entrée de la voiture de sécurité car c'est un circuit urbain avec plusieurs virages délicats. Nous étions quinzième et seizième sur la grille, nous devions donc tenter quelque chose car nous avions peu à perdre et devions à tout prix être en mesure de tirer profit de la voiture de sécurité si celle-ci venait à entrer en piste. Nous n'avons pas l'habitude de suivre les chemins balisés en termes de stratégie, nous aimons prendre des risques lorsque cela est possible, c'est ça aussi la course ! Je crois que la course de Singapour en est un bon exemple.

Vous avez parlé à Fernando après la course, que vous a-t-il dit ?
Il était très ému ! C'est un compétiteur et il veut gagner des courses, alors lorsque cela se produit sur la première édition d'un Grand Prix, cela rend les choses encore plus spéciales et c'est quelque chose dont il se souviendra toujours ! Il était bien sûr très heureux pour l'équipe et je crois que cela lui a prouvé que nous étions toujours capables de remporter des courses. Il a ainsi vu que nous avions retrouvé notre ancienne forme et que nous étions encore capables de gagner... ensemble.

Comment expliquez-vous le niveau de compétitivité de la R28 à Singapour ?


Je crois que c'est le résultat de plusieurs éléments, le lieu et le fait que Fernando et l'équipe ont toujours été bons pour relever de nouveaux défis. L'équipe est arrivée à Singapour bien préparée ce qui nous a aidés à tirer le meilleur de la voiture. Nous avions également de nouveaux éléments aérodynamiques pour cette épreuve. Il s'agissait d'un pas en avant dans plusieurs domaines et cela a permis à notre monoplace d'être particulièrement bien adaptée à ce tracé et aux conditions.

Ce résultat est sans doute très important pour le moral de l'équipe ?


C'est très important car l'équipe est passée par des moments très difficiles depuis ses titres en 2005 et 2006. Nous nous devions de rebondir, de retrouver notre confiance et de démontrer que nous étions toujours en mesure de produire une voiture compétitive et de gagner des courses. Ce résultat le confirme et renforce le moral de tous au sein de l'équipe, ce qui est déterminant pour les trois courses à venir, alors que nous nous battons pour garder la quatrième place aux constructeurs. C'est aussi primordial pour nos préparations en vue
de la saison prochaine !

Source : ING Renault F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités