Des bénéfices pour Williams sur la première moitié 2017

L'écurie Williams F1 a fait des bénéfices de plus de 10,4 millions de livres (environ 11,8 millions d'euros) sur la première moitié de l'année 2017, selon ses derniers résultats financiers.

Williams avait subi un contrecoup financier pour améliorer sa situation sportive en F1 en 2014, l'équipe ayant réussi à terminer troisième du championnat constructeurs cette saison-là et en 2015 également, ce qui lui a permis de retrouver de la rentabilité.

Malgré le fait d'avoir seulement pris la cinquième place l'an passé, et donc vu une baisse de ses primes, Williams a connu un boost grâce aux financements liés à Lawrence Stroll, le milliardaire et père de Lance Stroll, et à des sponsors supplémentaires.

Les résultats financiers intermédiaires de l'équipe montrent des bénéfices pré-imposition de 10,1 millions de livres (11,5 millions d'euros) pour le département F1 sur les six premiers mois de l'année, à comparer aux 4,1 millions de livres (4,7 millions d'euros) de la même période en 2016.

Le directeur exécutif du Williams Group, Mike O'Driscoll, a déclaré que cela était "largement dû à des éléments non récurrents et aux revenus associés au projet de travail sur cette période".

Les revenus de l'équipe F1 augmentent, avec 65,5 millions de livres (74,6 millions d'euros) jusqu'ici par rapport aux 51,3 millions (58,4 millions d'euros) de la même période l'an passé.

Cependant, les revenus de la branche Advanced Engineering ont diminué de 0,7 million de livres pour atteindre 19,7 millions (22,4 millions d'euros), conduisant à des bénéfices pré-imposition de 3,4 millions de livres (3,9 millions d'euros), soit 0,1 million de moins qu'en 2016 sur les six premiers mois de l'année.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités