Berger - Le bon choix pour Mercedes ? Wehrlein, pas Bottas

partages
commentaires
Berger - Le bon choix pour Mercedes ? Wehrlein, pas Bottas
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
13 janv. 2017 à 16:48

Pour l'ancien pilote de Formule 1 Gerhard Berger, Valtteri Bottas n'est pas assez méritant pour remplacer Nico Rosberg chez Mercedes et l'écurie allemande aurait dû faire appel à Pascal Wehrlein.

Valtteri Bottas, Williams F1 Team
Gerhard Berger
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Valtteri Bottas, Williams, sur la grille
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
Gerhard Berger

Même si la finalisation des négociations et l'officialisation de l'information sont encore attendues, il n'y a quasiment plus aucun doute concernant l'identité du futur coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes AMG F1.

Valtteri Bottas est le grand favori, alors que Pascal Wehrlein, un temps envisagé en vertu de son appartenance à la filière Mercedes, devrait s'engager avec l'écurie Sauber.

Pour Gerhard Berger, interrogé par Auto Motor und Sport, c'est bien le pilote allemand qui devrait être promu en tant que membre de la famille de l'étoile. "J'aurais pris Wehrlein pour mettre l'accent sur mon propre programme de jeunes pilotes."

"Wehrlein a toujours laissé une impression convaincante au sein de ce programme. Ce n'est que lorsqu'il sera dans une voiture de pointe que l'on verra à quel point il est vraiment bon."

Même s'il admet que cela aurait été plus risqué, en raison de l'inexpérience du pilote au n°94, que de faire le choix de Bottas, il estime que le Finlandais n'a pas été assez dominateur chez Williams en 2016 pour mériter d'être au volant de la voiture du constructeur qui a écrasé les trois dernières saisons.

"Par comparaison avec Bottas, Wehrlein est un risque, bien sûr. En conséquence, peut-être que la solution intelligente n'est pas celle qui vient à l'esprit immédiatement."

"Je tiens Bottas en haute estime. Il est rapide, c'est un joueur d'équipe, une personne sympathique et il a gagné la chance de faire ses preuves. D'un autre côté, il n'a pas assez détruit Massa pour que nous disions : 'C'est le bon choix'."

Avec Stefan Ehlen

Article suivant
Vasseur - Quitter Hülkenberg, "le point le plus dur de ma décision"

Article précédent

Vasseur - Quitter Hülkenberg, "le point le plus dur de ma décision"

Article suivant

Brundle - Les F1 2017 seront "brutales" et "des monstres à piloter"

Brundle - Les F1 2017 seront "brutales" et "des monstres à piloter"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pascal Wehrlein , Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Pablo Elizalde