Berger n'exclut pas un retour en F1

Gerhard Berger a déclaré qu'il n'excluait pas l'éventualité de faire son retour en Formule 1 si l'occasion venait à se présenter

Gerhard Berger a déclaré qu'il n'excluait pas l'éventualité de faire son retour en Formule 1 si l'occasion venait à se présenter.

L'autrichien a vendu à Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull, les 50% de parts qu'il détenait dans l'écurie Toro Rosso.

"Je ne peux pas exclure un retour. Voyez-le ainsi : si un jour les bonnes conditions pour un retour sont réunies, alors je pourrais étudier la possibilité de revenir. Sinon, je peux facilement aller skier. J'ai peut-être perdu quelque chose, mais j'ai toujours assez pour payer le diner de ce soir."

Berger quitte la Formule 1 pour la troisième fois : en 1997 lorsqu'il met fin à sa carrière de pilote, en 2003 quand il a quitté son poste de directeur de la compétition chez BMW et enfin cette année, en cédant ses parts à Mateschitz.

Le natif de Worgl estime toutefois avoir fait le bon choix, jugeant que Toro Rosso ne pourrait plus faire de progrès en 2009.

"Mais cette fois, c'est différent. Pour moi, émotionnellement, ça a été très difficile. Tous mes gars sont dans cette équipe. Cependant, en tenant compte des circonstances, je suis convaincu d'avoir pris la bonne décision," a confié l'ancien pilote au magazine Autosprint.

"Le fait est qu'avec ces nouvelles règles, il n'est plus possible de continuer avec deux équipes. La seule façon de poursuivre notre projet était de travailler en synergie. Sans cela, il était clair pour moi que je ne pourrais pas continuer avec Red Bull. Cette année, nous avions déjà utilisé 100% du budget à notre disposition."

"Derrière ça, nous avons amélioré nos performances et fini sixième au championnat des constructeurs. A ce niveau, pour moi, la prochaine étape était de concurrencer Renault et Toyota."

"Mais pour faire cela, j'avais besoin de plus de fonds et Red Bull n'y était plus préparé. A ce moment-là, j'ai compris que le temps de partir était venu pour moi."

Selon Berger, pour que Toro Rosso puisse maintenir son niveau de 2008 la saison prochaine, une augmentation du budget était nécessaire compte tenu du nouveau règlement. Mais à combien s'élèverait cette augmentation ?

"Avec les nouvelles règles, pour garder le même niveau, au moins 30 à 40%, peut-être même 50. Depuis le début, il était évident que j'étais en charge de manager l'équipe et que Mateschitz s'occupait de la situation financière, mais ce dernier point est devenu difficile."

Maintenant que le patron de Red Bull a racheté les parts de Berger, ce dernier pense que le millionnaire pourrait être prêt à vendre la petite Scuderia.

"Gardez à l'esprit que posséder 100% de Toro Rosso peut rendre la vente plus facile. Si les règles ne changent pas, je pense que la seule chose que Red Bull puisse faire est de ne se focaliser que sur une équipe."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités