Berger : "Vergne est peut-être le nouveau Vettel"

partages
commentaires
Berger :
28 déc. 2011 à 11:16

Gerhard Berger, ancien patron d'écurie et vainqueur de Grands Prix, estime que Toro Rosso a eu raison de changer son duo de pilotes pour la saison 2012 de Formule 1

Gerhard Berger, ancien patron d'écurie et vainqueur de Grands Prix, estime que Toro Rosso a eu raison de changer son duo de pilotes pour la saison 2012 de Formule 1.

Pour l'Autrichien, qui fut le copropriétaire de l'équipe de Faenza, Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari n'étaient tout simplement pas assez bons pour pouvoir rejoindre Red Bull Racing un jour.

"Je pense qu’ils ont fait le bon choix, même si la décision est très dure. Pour Toro Rosso, il s’agit de préparer les pilotes qui rejoindront un jour Red Bull Racing. Leur objectif est de trouver quelqu'un qui puisse éventuellement remplacer avec brio Mark Webber, voire même Sebastian Vettel s'il venait à partir," a confié Berger sur la chaîne autrichienne ÖRF.

"Les exigences de Red Bull sont bien sûr très élevées. Les deux anciens pilotes de chez Toro Rosso étaient bons pour cette écurie, mais pas assez pour rejoindre Red Bull Racing. C’était donc le bon choix de mettre l'accent sur d'autres pilotes."

Toro Rosso alignera Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo la saison prochaine, deux pilotes qui ont fait leurs preuves dans les catégories inférieures. Berger portera une attention toute particulière sur le pilote français, estimant que JEV pourrait être le nouveau Sebastian Vettel.

"On m'a dit beaucoup de bien de lui. C’est peut-être le nouveau Sebastien Vettel. La seule façon de le savoir est de le tester," a confié Berger.

Article suivant
Chandhok s'intéresse à l'Endurance

Article précédent

Chandhok s'intéresse à l'Endurance

Article suivant

La course de leur vie #3 : Philippe Streiff, Australie 1985

La course de leur vie #3 : Philippe Streiff, Australie 1985
Charger les commentaires