Hommage à Frank Williams
Dossier

Hommage à Frank Williams

Ecclestone : "La F1 n'aurait pas survécu" sans Frank Williams

Bernie Ecclestone, ancien rival de Frank Williams sur la piste, a rendu hommage au fondateur de l'écurie ayant remporté 16 Championnats du monde de Formule 1.

Ecclestone : "La F1 n'aurait pas survécu" sans Frank Williams

Le week-end dernier, le paddock a appris avec stupeur la disparition de Frank Williams à l'âge de 79 ans. La mémoire du fondateur de l'emblématique écurie de Formule 1 a d'ores et déjà été saluée par de nombreux acteurs du championnat, dont les pilotes titulaires actuels George Russell et Nicholas Latifi. Plus récemment, Bernie Ecclestone a lui aussi rendu hommage à Williams.

Avant que le Britannique ne prenne le contrôle du portefeuille du championnat, dans les années 1980, Ecclestone dirigeait l'écurie Brabham et comptait donc Frank Williams parmi ses rivaux. Mais au début de sa carrière dans la catégorie reine, Williams ne connaissait pas un grand succès à la tête d'équipes éphémères (De Tomaso, Politoys, Iso) et courait après les sponsors. Ecclestone s'est pourtant souvenu d'un homme n'ayant jamais baissé les bras malgré les difficultés.

"Frank était une personne spéciale, cela se voyait dans sa volonté de ne jamais abandonner", a confié l'ancienne grande figure du paddock à Reuters. "Avec Frank, la situation n'était jamais vraiment mauvaise. Il ne se plaignait jamais et se débrouillait du mieux qu'il pouvait. C'est la raison pour laquelle il a eu autant de succès. C'était un vrai compétiteur."

"Il me demandait : 'Peux-tu me prêter 2000 livres ?' J'acceptais et il me disait : 'Je te paierai dans 10 jours'. Vous pouviez être sûr que Frank revenait 10 jours plus tard avec 2000 livres. On parlait de tout et n'importe quoi et juste avant de partir, il disait : 'Peux-tu m'aider ? Penses-tu que tu puisses me prêter 2500 livres ? Je te rembourserai dans 10 jours'. C'est comme ça que l'on travaillait avec Frank. Je lui aurais confié ma vie."

En 1978, Williams s'est joint à Patrick Head pour fonder l'écurie qui continue de courir aujourd'hui. Ensemble, ils ont conquis 16 Championnats du monde (sept titres pilotes et neuf titres constructeurs) et, selon Ecclestone, ont largement contribué à la survie de la F1.

"Sans ce genre de personne, la F1 n'aurait pas survécu. Ferrari aurait sûrement arrêté et ça se serait terminé comme ça", a-t-il affirmé. "Il n'y a plus beaucoup d'anciens aujourd'hui, ceux qui étaient dans les équipes à leurs débuts. Vous pouviez acheter un moteur et une boîte de vitesses [à cette l'époque] sans avoir besoin de plusieurs milliards et de 1000 personnes travaillant pour vous."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : Pas encore d'intérêt à tester la F1 2022 sur le simulateur
Article précédent

Hamilton : Pas encore d'intérêt à tester la F1 2022 sur le simulateur

Article suivant

Frank Williams : une vie marquée par l'épreuve

Frank Williams : une vie marquée par l'épreuve
Charger les commentaires