Bianchi - Caterham reste notre adversaire, pas Sauber

partages
commentaires
Bianchi - Caterham reste notre adversaire, pas Sauber
12 août 2014 à 16:45

Même après avoir marqué ses premiers points en Formule 1 – les premiers de l’histoire de Marussia également – à Monaco, Jules Bianchi ne s’est jamais laissé griser par cette 9e place décrochée dans des circonstances particulières

Même après avoir marqué ses premiers points en Formule 1 – les premiers de l’histoire de Marussia également – à Monaco, Jules Bianchi ne s’est jamais laissé griser par cette 9e place décrochée dans des circonstances particulières. Conscient d’avoir profité à merveille des multiples rebondissements en Principauté, le Français a rapidement su redescendre sur terre.

Chaque week-end, Bianchi espère être un peu plus proche de Sauber, mais jamais encore la MR03 ne lui a permis de franchir ce cap à la régulière, en rythme pur. Une réalité dont il a parfaitement conscience et qu’il craint de voir se prolonger. Le Niçois ne perd pas le Nord, et c’est bien vers Caterham qu’il garde les yeux rivés pour assurer la 10e place finale de son team à la fin de la saison.

« Nous savons que si nous terminons neuvième, c’est parce que nous avons eu un peu de chance », concède-t-il à Crash.net. « Nous sommes encore plus lents que Sauber et nous avons du mal à les rattraper. Ce n’est pas facile. »

Malgré les grandes difficultés apparentes de Sauber, l’écurie suisse dispose encore de ressources supérieures à celles d’une équipe comme Marussia pour espérer redresser un minimum la barre. Bianchi serait très étonné de ne voir aucun des deux pilotes, Adrian Sutil et Esteban Gutiérrez, marquer le moindre point lors de la deuxième partie de saison.

« Je suis certain qu’ils marqueront des points à un moment donné, donc nous ne sommes pas vraiment focalisés sur Sauber », assure-t-il. « Nous sommes plus concentrés sur Caterham pour essayer d’être devant eux à la fin de la saison. Ce sera l’objectif, c’est sûr. »

Prochain article Formule 1
Sauber - Je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai lancé Räikkönen!

Previous article

Sauber - Je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai lancé Räikkönen!

Next article

Simona de Silvestro - le moment est venu d'être en F1

Simona de Silvestro - le moment est venu d'être en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Esteban Gutiérrez Shop Now , Jules Bianchi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités