Bianchi remonté contre JEV

Le Grand Prix de Malaisie fut bref pour Jules Bianchi

Le Grand Prix de Malaisie fut bref pour Jules Bianchi. Parti 19e sur la grille, le Français a connu un départ pour le moins mouvementé avec deux contacts : l'un avec Jean-Eric Vergne, l'autre avec Pastor Maldonado. L'accident avec le pilote Lotus lui a d'ailleurs valu un Stop and Go de 5 secondes.

«On a pris un mauvais départ. Au virage 4, je crois que JEV touche ma roue, je crève le pneu et je ne peux plus freiner», confie le pilote Marussia impuissant.

Contraint à l'abandon aux alentours du 15e tour, Bianchi est déçu lui qui avait pour objectif de terminer la course.

«Il n'y a rien de spécial à dire, c'est juste dommage car je voulais finir. C'est complètement de la faute de JEV car c'est lui qui m'est rentré dedans. Je ne vois pas ce que je pouvais faire.»

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Jules Bianchi , Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités