Bien qualifié, Grosjean s'inquiète de l'usure des pneus en course

Qualifié en Q3 à l'inverse de son équipier Lotus, Romain Grosjeanpeut se réjouir de faire partie une nouvelle fois du Top 10 sur la grille de départ du Grand Prix de Chine.

Les deux Sauber ont pris la décision de ne pas attaquer leurs enveloppes pneumatiques en Q3 et ont ainsi permis au franco-suisse de s'emparer de la 8ème position sur la grille de départ, aux côtés de la Red Bull de Daniel Ricciardo.

"C'est dans le top 10.  Ce n'est pas un circuit facile pour l'utilisation des pneus, notamment à l'avant gauche", rapporte Grosjean au terme de la séance qualificative, au micro de Canal +.

Le comportement de la Lotus n'est pas aussi plaisant pour les pilotes à Shanghai qu'à Sepang, mais cela ne se voit pas réellement sur la performance finale du Franco-Suisse, qui se montre un petit peu inquiet pour la course.

"C'est un circuit qui nous convient moins bien que la Malaisie, mais c'est bien d'être dans le top 10, on arrive à mettre une Red Bull derrière. Il va falloir gérer les pneus au mieux. Le pneu avant gauche est complètement à la limite".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Qualifications
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Équipes Lotus F1
Type d'article Résumé de qualifications
Tags grosjean, qualifications