Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
Bilans Saison 2020
Dossier

Bilans Saison 2020

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen

Malgré une saison difficile pour Alfa Romeo, Antonio Giovinazzi n'a pas craqué, au point de conserver sa place pour 2021, ce qui semblait loin d'être acquis.

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen

Bien malin celui qui aurait parié les yeux fermés sur la certitude de revoir Antonio Giovinazzi une troisième année consécutive chez Alfa Romeo en 2021. Et pourtant, l'Italien a tenu ce pari, lui qui traverse parfois anonymement les week-ends de course. Certes, il n'est pas le pilote le plus charismatique de la grille, mais à y regarder de plus près, celui qui reste membre du giron Ferrari parvient à donner le change à un coéquipier Champion du monde, et star au demeurant.

Après avoir sauvé sa place au prix d'une belle deuxième partie de saison 2019, Giovinazzi était attendu au tournant et devait confirmer. Il l'a plutôt bien fait dès le premier Grand Prix de la saison, en Autriche, en inscrivant les points de la neuvième place. Mais pour confirmer, voire progresser, de manière très visible en Formule 1, il est préférable d'avoir un matériel qui va dans le même sens. Malheureusement, Alfa Romeo n'a pas fourni une monoplace à la hauteur des espérances de ses ouailles. Ainsi faut-il se tourner vers le comparatif direct avec Kimi Räikkönen pour dresser le bilan du cru 2020 de l'Italien.

Lire aussi :

En la matière, et tordant le cou à quelques idées reçues, Giovinazzi est très loin de faire pâle figure. Si au premier abord ses quatre petits points inscrits au championnat sont peu de choses par rapport à ses 14 unités de 2019, il faut garder à l'esprit le niveau de performance en baisse de son écurie. Dans la confrontation directe, il a plus que soutenu la comparaison avec son illustre voisin de garage. Dans l'exercice des qualifications, il s'offre même le luxe de le devancer d'une courte tête, s'étant classé neuf fois contre huit devant lui le samedi après-midi.

Au classement du championnat, les deux pilotes comptent le même nombre de points, et si Räikkönen devance Giovinazzi à la faveur de ses deux neuvièmes places, on pourrait aussi opposer le fait que l'Italien soit rentré une fois de plus que le Finlandais dans les points. Outre sa neuvième place à Spielberg, il a en effet accroché le point de la dixième place au Nürburgring puis à Imola.

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C39

"Je dirais que j'ai beaucoup progressé et que je me sens plus à l'aise avec la voiture, avec l'équipe, avec tout", assure-t-il à l'heure de faire son autocritique. "C'est quelque chose que tout jeune pilote dit dans sa carrière : on se sent toujours un peu plus nerveux la première saison. Tout est un peu nouveau et désormais, je suis plus à l'aise avec tout ça. Bien sûr, il y a encore beaucoup de choses à améliorer et c'est ce que je veux faire la saison prochaine. Je veux franchir un nouveau cap et progresser."

"Je pense qu'il y a de nombreux points [qui ont progressé]. Je dirais essentiellement en course, car c'était un point noir l'an dernier. Dans le premier tour, je n'étais pas génial, et cette année a été plutôt bonne sur ce point. Il y a aussi le rythme de course, je pense avoir fait de bons progrès. Je suis naturellement aidé par le fait d'observer Kimi, car c'est l'un des meilleurs. Je suis satisfait de ma progression mais il y a encore beaucoup de travail à faire."

Avant même le début de la saison, puis au cœur de l'été, nombreux sont ceux qui ont imaginé que l'aventure d'Antonio Giovinazzi en F1 s'arrêterait après cette deuxième saison. Sa place semblait dévolue à Mick Schumacher, mais la cote de l'Italien auprès de Ferrari et, surtout, de son équipe, est sans doute plus élevée que ce que l'on veut bien penser. Le jeune Schumacher casé chez Haas, Giovinazzi a obtenu plus qu'un sursis. Et ce n'est pas Frédéric Vasseur, fervent partisan de la stabilité pour progresser, qui s'en plaindra, lui qui conservera donc son duo de pilotes pour la troisième saison consécutive en 2021.

 

partages
commentaires
Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Article précédent

Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Article suivant

La date et le lieu des essais hivernaux toujours discutés

La date et le lieu des essais hivernaux toujours discutés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Antonio Giovinazzi
Équipes Alfa Romeo Racing
Auteur Basile Davoine