Bilan de la course BMW : Heidfeld facile, Kubica plus ardu

La firme bavaroise ramène une fois de plus le maximum de points qu'elle pouvait espérer

La firme bavaroise ramène une fois de plus le maximum de points qu'elle pouvait espérer. Quelque peu isolée entre des Ferrari et McLaren trop rapides et des Renault et Williams pas à leur niveau, BMW remplit sa mission.

Nick Heidfeld (4e) :
"Mon départ n'était pas mauvais, mais celui de Kimi fut meilleur. En abordant le premier virage, il y avait pas mal d'agitation devant moi et lorsque je suis arrivé au deuxième virage, je me tenais à l'extérieur et Kimi en a profité pour me dépasser. De toute manière, tôt ou tard cela se serait produit parce qu'il ne s'est arrêté qu'une seule fois. La sortie de la safety-car a aidé ceux qui avaient parié pour un seul arrêt ou pour un premier ravitaillement tardif."

"Notre stratégie consistait à prendre l'avantage sur ces derniers durant le premier relais. Cela ne nous a pas réussi à cause de la voiture de sécurité. Mis à part cela, ma course a été exempt de problèmes avec des ravitaillements parfaits. Maintenant nous pouvons commencer à penser à atteindre le seuil magique des 100 points constructeurs, ce qui serait un beau succès pour notre deuxième saison."

Robert Kubica (5e) :
"La course a été bonne pour moi. Nous étions rapide avec peu d'essence mais je pense que nous aurions pu être un peu plus rapides lorsque la voiture était lourde. Concernant mon arrêt manqué, je n'étais pas bien droit et ma voiture est tombé de ses supports tandis que les mécaniciens changeaient les pneus. Après le ravitaillement, on n'a pas pu retirer le cric; coincé en dessous de l'aile avant. Mais heureusement, cela n'a pas changé grand chose pour l'équipe."

"Après l'arrêt, je me suis retrouvé derrière Kovalainen et il n'était pas possible de rester plus proche qu'à 6 ou 7 dixièmes car autrement je perdais de l'appui aérodynamique. Après le deuxième arrêt, je me suis retrouvé devant lui et me suis mis en quête de rattraper Rosberg. J'étais léger et avec de nouveaux pneus tandis qu'il était en pneus usagés. Je suis sorti très vite de la Parabolica, ce qui n'était pas facile quand on reste longtemps derrière quelqu'un. Cependant, j'ai pu freiner plus tard et le dépasser."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Robert Kubica
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités