Bilan de la course McLaren : Intouchables !

Auteur de la pole, Fernando Alonso a conservé sa position durant la quasi-totalité du Grand Prix, ne laissant la première place à son équipier qu'à l'occasion des ravitaillements

Auteur de la pole, Fernando Alonso a conservé sa position durant la quasi-totalité du Grand Prix, ne laissant la première place à son équipier qu'à l'occasion des ravitaillements. Les pilotes McLaren ont outrageusement dominé la course et seul Felipe Massa est parvenu à finir dans le même tour que les MP4-22.

Aux championnats du monde, Alonso et McLaren font la bonne opération puisque l'espagnol revient à la hauteur de Lewis Hamilton alors que l'écurie britannique conforte sa première place, devançant Ferrari de 20 longueurs.

Fernando Alonso (vainqueur) :
"Cette victoire signifie beaucoup pour moi, surtout au championnat du monde. C'est une surprise très agréable de voir que le travail fourni par l'équipe durant les dernières semaines a rendu notre voiture si compétitive. Je n'avais jamais eu plus d'une minute d'avance sur la concurrence, ce qui en fait certainement l'une de mes plus belles victoires."

"Je ne me suis pas parfaitement élancé mais la distance nous séparant du premier virage est si courte que j'étais presque sûr de conserver la tête de la course. Par ailleurs j'ai réussi à économiser du carburant pendant mon premier relais, ce qui m'a permis de rester en piste deux tours de plus que prévu."

"Après ça, la course a été plutôt calme et seuls les retardataires m'ont causé quelques soucis car j'ai perdu du temps juste avant mon second ravitaillement. Je me réjouis de cette victoire et j'attends avec impatience les épreuve nord-américaines."

Lewis Hamilton (2e) :
"Finir second et effectuer des temps similaires à ceux de Fernando à l'occasion du prestigieux Grand Prix de Monaco sont des choses qui me rendent très heureux. L'équipe a réalisé un travail fantastique, Fernando et moi leur avons apporté le résultat qu'il méritait. Mon départ était assez bon et j'ai pu me rapprocher de Fernando, mais ça n'aurait eu aucun sens de tenter une manoeuvre folle puisque notre objectif est de ramener un maximum de points à l'équipe."

"A Monaco il est quasiment impossible de dépasser donc votre seule chance est que le gars devant vous commette une erreur. Cependant Fernando est double champion du monde donc je savais qu'il n'en ferait pas. Au début j'étais sur un bon rythme puis j'ai eu du graining sur mes pneus avant, ce qui ne m'a pas aidé."

"Ce fut une course excitante durant laquelle j'ai touché plusieurs fois les rails de sécurité, heureusement sans conséquence pour ma voiture. A l'arrivée c'est un très bon week-end pour l'équipe et pour moi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités