Bilan mi-saison : Dernière chance de faire ses preuves pour JEV?

partages
commentaires
Bilan mi-saison : Dernière chance de faire ses preuves pour JEV?
15 août 2014 à 16:45

En lice, l'an dernier, pour le baquet vacant chez Red Bull, Jean-Eric Vergne doit finalement se contenter d'une troisième saison au sein de l'écurie soeur Toro Rosso, alors que Daniel Ricciardo, son ancien équipier, a été promu avec succès au sein de l'écurie quadruple Championne du Monde en titre

En lice, l'an dernier, pour le baquet vacant chez Red Bull, Jean-Eric Vergne doit finalement se contenter d'une troisième saison au sein de l'écurie soeur Toro Rosso, alors que Daniel Ricciardo, son ancien équipier, a été promu avec succès au sein de l'écurie quadruple Championne du Monde en titre.

Pour cette troisième saison en F1, JEV est associé à une jeune recrue :

Daniil Kvyat

, Champion GP3 en titre. Si le jeune russe en impressionne plus d'un, le Français a quant à lui du mal à prendre l'ascendant sur son équipier, même s'il mène sur le score de 6 à 5 tant en qualifications qu'en course.

Malgré des nombreux problèmes de fiabilité et des erreurs de son team, JEV réalise un bon début de saison avec 11 points au compteur. A quatre reprises dans le top 10 (Australie, Canada, Grand-Bretagne et Hongrie) dont deux 8e place (Australie et Canada), il réalise un des ses meilleurs débuts de saison en F1. Comme à son habitude, JEV se distingue également par conditions difficiles et changeantes, et est toujours l'un des hommes à suivre de près par temps humide. Malgré cinq abandons, il ne compte que deux points de moins que l'an dernier à la même époque, mais l'univers Red Bull est impitoyable et seuls les plus spectaculaires restent à bord.

Pour rester dans la catégorie reine, ou tout du moins dans le cercle Red Bull, JEV devra absolument se démarquer lors de la seconde partie de saison, car chez Toro Rosso le constat est sans appel : jamais aucun pilote n'est resté plus de trois saisons au sein de l'écurie, comme s'en souviennent Jaime Alguersuari ou encore Sébastien Buemi. Les jeunes loups aux dents longues du programme Red Bull tels que Carlos Sainz Jr, Antonio Felix da Costa et maintenant Max Verstappen et n'attendent qu'une l'occasion pour faire leurs preuves...

Prochain article Formule 1
Simona de Silvestro - le moment est venu d'être en F1

Previous article

Simona de Silvestro - le moment est venu d'être en F1

Next article

Benetton 1994 - Les deux facettes de Schumacher

Benetton 1994 - Les deux facettes de Schumacher
Charger les commentaires