Bilan mi-saison - Massa tient tête à Bottas

Felipe Massa a remonté la pente chez Williams après quatre années difficiles chez Ferrari, et l'a confirmé en ce début de saison 2015.

Arrivé en provenance de Ferrari, où il semblait usé depuis longtemps, Felipe Massa avait pour objectif de se refaire une santé chez Williams en rejoignant l’écurie de Grove fin 2013. Pari réussi l’an dernier, grâce entre autres au retour en grâce de Williams, entité bien décidée elle aussi à mettre de côté ses années difficiles.

La confirmation d’une saison 2014 réussie

Cette saison, Massa doit confirmer au volant d’une FW37 à la hauteur de sa devancière, capable de jouer les gros points. Si le podium semble moins accessible en raison du retour aux avant-postes de la Scuderia Ferrari, Williams est à nouveau en mesure de chatouiller les leaders, qu’ils soient gris ou rouges.

En a d’ailleurs témoigné le principal fait d’arme de l’équipe de Sir Frank en cette première partie de saison, lorsque Massa et Bottas prirent la tête du Grand Prix de Grande-Bretagne, devant les Flèches d’Argent de Mercedes.

Au cœur de ce combat, le pilote brésilien n’a pas désarmé face à un Valtteri Bottas désireux de mener la course et, même si Williams a dû déchanter lorsque la pluie a fait son apparition, le même constat est valable pour l’ensemble des dix premières épreuves de la saison 2015.

Massa et Bottas sont très proches

En effet, la comparaison directe entre les deux protégés de Claire Williams est actuellement à l’avantage de Massa, qui a plus souvent devancé son équipier que l’inverse.

Ainsi, à six reprises, le Pauliste est passé sous le drapeau à damier avant son cadet, qui n’a réussi à devancer Massa qu’à quatre reprises le dimanche. Le combat est en revanche parfaitement égal en qualifications : cinq partout.

Outre Silverstone, où les autos blanches se sont illustrées de jolie manière, la plus belle performance de Massa à mi-saison est à nouveau à chercher du côté du Red Bull Ring, où il avait déjà réalisé la pole position l’an dernier.

Cette fois, dans une course à nouveau dominée par Nico Rosberg, il est parvenu à devancer Sebastian Vettel à l’arrivée, maintenant avec brio la Ferrari SF15-T du Champion du Monde allemand derrière lui.

"C'était dur parce que je m'attendais à ce qu'il soit proche de moi à la fin de la course," expliquait-t-il au terme de la manche autrichienne, à la fin du mois de juin. "On sait qu'ils [Ferrari] utilisent mieux les pneus, et Vettel était plus rapide lors du premier relais."

"C'était difficile de le maintenir derrière moi. Là où il faut une bonne traction, je suis parvenu à ouvrir ma trajectoire, car c'était dangereux là-bas. L'expérience aide à comprendre comment maintenir quelqu'un qui est plus rapide derrière soi."

"Il est aussi vrai que nous avons eu une opportunité avec les problèmes de Ferrari," concédait Massa. "Nous comprenons que nous restons la troisième équipe la plus rapide, donc quand nous avons une opportunité, il nous faut la saisir."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Analyse
Tags bilan, comparaison, equipiers, felipe massa, mi-saison, saison 2015, valtteri bottas, williams